RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Paludisme: un vaccin enfin en vue

Un vaccin expérimental contre le paludisme vient de faire l'objet de deux études encourrageantes. La première a permis d'obtenir une baisse de 65% du nombre d'infections et une réduction de 59% des accès palustres après infection. La seconde, qui portait sur un adjuvant particulier, a elle aussi permis une réduction significative des épisodes de paludisme.

Mis au point par le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK), ce vaccin a été évalué en situation, en Tanzanie et au Kenya. Le premier travail a porté sur 340 petits Tanzaniens de moins d'un an, suivis pendant 6 mois. Outre les bons résultats que nous venons d'évoquer, il a également démontré que le nouveau candidat-vaccin ne compromet pas l'efficacité des autres vaccins de l'enfance. Ce point paraît acquis, à condition que tous les vaccins soient administrés en même temps.

La seconde étude -894 enfants kenyans et tanzaniens de moins de 17 mois- visait à évaluer l'efficacité et la sécurité du vaccin en association avec le nouvel adjuvant ASO1. Verdict : les épisodes de paludisme ont diminué de 53% sur une période de 8 mois. Un résultat supérieur à celui observé dans une étude menée au Mozambique avec un autre adjuvant (ASO2) et qui faisait ressortir une baisse de seulement 35% sur 18 mois.

Le directeur de la Malaria vaccine intiative Christian Loucq, ne cache pas son enthousiasme. « La mise au point d'un vaccin contre la paludisme n'a jamais été aussi proche », souligne t-il. Pour cette organisation financée par la Bill and Melinda Gates Foundation, la prochaine étape sera une étude de phase III, menée dans 7 pays africains dès 2009. Cet essai devrait être le dernier avant la demande d'autorisation de mise sur le marché.

Lancet

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top