RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Edito : Là où il y a de l'espérance, il n'y a plus de place pour le terrorisme

Il est dommage que le peuple américain ne prenne pas conscience qu'il fait fausse route... Une ferveur d'une intensité à nulle autre pareille a parcouru l'ensemble de ce peuple, dans les jours qui suivirent les tragiques et sordides attentats du 11 septembre. Toutes les autres nations du Monde, et en particulier, les vieilles nations d'Europe, en tête desquelles il faut placer la France, ont discrètement envié ce peuple qui a su fusionner autour d'idées simples, comme seuls savent le faire les grands peuples, une ou deux fois par siècle. Il fallait voir cette ferveur dont les thuriféraires de la pensée unique savent si bien se moquer dans notre vieille Europe, pour constater que le peuple pionnier d'Amérique, tel l'animal en mue, abandonnait une vieille peau lourde d'égoïsme et d'intérêts particuliers, pour laisser apparaître une nouvelle parure faite de solidarité et de patriotisme. Il est ainsi des moments privilégiés dans l'Histoire d'un Peuple, comme dans la vie d'un Homme où nous pouvons lui demander de se transcender pour réaliser des oeuvres hors du commun et pour atteindre de nouveaux paradis. Or, il est dommage que celui qu'ils avaient élu pour le mettre à leur tête, ne leur ait pas montré la bonne voie. Comme je l'avais écrit ici, dans les heures qui suivirent le 11 septembre,( voir édito de @RT Flash 160, les batailles de l'avenir, face à la barbarie et au terrorisme, ne se gagneront plus par la force physique, mais par l'intelligence. Ce n'est pas en tapissant de bombes des territoires entiers que l'Occident fera reculer le terrorisme. Tout au contraire... Sous la mitraille il se terre, mais aussi, il se multiplie. La seule façon d'éradiquer durablement le terrorisme, est de faire disparaître le terreau sur lequel il se nourrit. Sortons de nos égoïsmes de pays nantis pour faire respecter, dans le droit fil de la Déclaration des Droits de l'Homme, le postulat qui dit avec force que chaque vie humaine a la même valeur, et nous verrons alors s'imposer naturellement une solution de bon sens. Nous ne pouvons pas continuer à voir mourir, chaque année, 12 millions d'êtres humains parce qu'ils n'ont pas accès à l'eau potable, ou de voir programmée, dans ces prochaines années, la mort de plusieurs dizaines de millions d'Africains touchés par le SIDA, sans que nous réagissions avec force. Les grandes nations, en tête desquelles il faut malheureusement placer les Etats-Unis, ne doivent plus prendre partie dans les tragiques conflits locaux, en tête desquels il faut placer le conflit Israélo-Palestinien du Moyen orient, mais tout au contraire, mettre toute leur autorité et leurs moyens, qui sont grands, pour amener chacun, en toute équité, à la table des négociations. Il faut surtout que les pays les plus développés du monde, loin de réduire leur effort de solidarité envers les pays les moins développés, comme ils le font depuis quelques années, tout au contraire, arrêtent un programme volontariste se déroulant sur 25 ans (le temps d'une génération), en se donnant comme objectif qu'à cette échéance, chacun dans le Monde devrait pouvoir se nourrir normalement, et se soigner, et que 80% de la population mondiale devrait savoir lire, écrire et compter. Si les grandes nations du Monde, en tête desquelles pourrait naturellement se placer les Etats-Unis, fixaient cet objectif, oh ! combien ambitieux, à l'ensemble de l'Humanité, et se donnaient réellement les moyens de l'atteindre, vous verriez quelle vague d'espérance submergerait notre planète. Or, là où il y a de l'espérance, il n'y a plus de place pour le terrorisme. C'est là la vraie voie qu'aurait dû emprunter les Etats-Unis, au lendemain du 11 septembre.

Ce n'est pas la direction qu'ils ont prise. C'est dommage !

Espérons qu'ils se ressaisissent...

René TRÉGOUËT

Sénateur du Rhône

Noter cet article :

 

Recommander cet article :

back-to-top