RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Un nouvel anticoagulant plus performant contre les AVC

A l'occasion du Congrès de la société européenne de cardiologie à Villepinte, une équipe américano-suédoise de chercheurs a démontré que l'Apixaban (Eliquis), un anticoagulant expérimental, serait plus efficace pour réduire le risque d'accidents vasculaires cérébraux (AVC) chez les personnes atteintes de fibrillation auriculaire que les traitements standard utilisés actuellement pour ce type de pathologie.

La fibrillation auriculaire, aussi appelée arythmie, est un trouble du rythme cardiaque caractérisée par des battements irréguliers et une contraction inefficace du cœur. Cette pathologie peut entraîner la formation de caillots dans le cœur. Ceux-ci peuvent atteindre le cerveau et provoquer des AVC. Selon de récentes études épidémiologiques, les personnes atteintes de cette maladie ont cinq fois plus de risques d’être victime d'un AVC. Depuis les années 50, le traitement standard repose sur la prescription de warfarine, un médicament qui fluidifie le sang.

Les chercheurs américains et suédois ont testé chez l'homme, sur 18 201 patients dans 39 pays différents, l’efficacité de l'Apixaban, une nouvelle molécule qui agit sur une des enzymes à l’origine de la formation de caillots sanguins, pour déterminer s'il était au moins aussi efficace que les médicaments traditionnels. Pendant 2 ans, ces patients ont reçu (selon une procédure en "double aveugle") de l’Apixaban ou de la Warfarine. Après analyses des données obtenues en fonction des traitements, les chercheurs ont observé que la nouvelle molécule était plus efficace. Elle permet de réduire de 21 % les risques d’AVC et d’embolie pulmonaire par rapport aux résultats obtenus avec la warfarine, et de 11 % le taux de mortalité. En outre, ce nouveau traitement nécessite un suivi médical allégé et est mieux toléré par l’organisme.

NEJM

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top