RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Un nouveau type de gène suppresseur de tumeur identifié

Les chercheurs de l'Institut Karolinska en Suède, en collaboration avec des scientifiques de la Scripps Research Institute et de l'Université de New South Wales, en Australie, ont identifié un nouveau pseudogène qui régule le gène suppresseur de tumeur PTEN (Phosphatase and TENsin homolog).

Les pseudogènes (autrefois qualifiés de « gènes-poubelle ») sont réputés inactifs car ne pouvant pas produire de protéine. Certains pseudogènes peuvent néanmoins jouer un rôle dans le développement et l'homéostasie des organismes.

Les chercheurs pensent que ce pseudogène sera en mesure d'agir sur PTEN et d'inverser le processus tumoral, de rendre la tumeur cancéreuse plus sensible à la chimiothérapie et d'éviter l'apparition d'une résistance aux médicaments.

On sait désormais que le développement d'un cancer nécessite à la fois l'activation de plusieurs "oncogènes" et l'inhibition d'autres gènes suppresseurs de tumeurs. Dans ces travaux, les chercheurs ont montré que le gène PTEN, l'un des gènes suppresseurs de tumeurs le plus courant, pouvait être réactivé par un "pseudogène".

"Ce qui est singulier dans cette découverte, c'est que ce gène ne produit que des ARN qui, à travers une série de mécanismes, contrôlent le gène PTEN.

98 % de nos gènes sont constitués d'ADN non-codant mais, contrairement à ce qu'on a longtemps pensé, on sait à présent que ces gènes jouent un rôle important, y compris dans l'activation des protéines.

"Ces résultats montrent qu'il est envisageable de reprogrammer par cette voie les cellules cancéreuses afin qu'elles cessent de proliférer et deviennent plus résistantes aux médicaments", souligne Per Johnsson, l'auteur principal de ces recherches. Celui-ci ajoute que "Le génome humain comporte au moins 15.000 pseudogènes, et il n'est pas déraisonnable de penser que beaucoup d'entre eux peuvent être impliqués dans l'apparition du cancer. "

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Eurekalert

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top