RTFlash

Matière

Un nouveau type de cellules solaires associant le photovoltaïque et la thermodynamique

Des scientifiques du centre de recherche IBM à Zurich travaillent sur un nouveau système de panneaux solaires capables de concentrer 2000 fois le rayonnement solaire avant de le transformer en chaleur et en électricité.

Baptisé  "système photovoltaïque haute concentration thermique » (HCPVT), cette technique pourrait permettre de produire simultanément de l'électricité et de l'eau chaude, en utilisant 80 % du rayonnement solaire.

Ce procédé utilise des antennes paraboliques constituées de petits miroirs qui focalisent les rayons du soleil sur des cellules photovoltaïques fixées sur des structures refroidies par des microcanaux. 

L'avantage décisif de cette technologie hybride à faible coût est qu'elle permet non seulement de convertir directement  30% du rayonnement solaire en électricité mais est également capable de récupérer plus de la moitié du flux thermique solaire.

"Nous allons utiliser toutes les ressources de la modélisation informatique pour optimiser la configuration optique et obtenir un flux solaire uniforme supérieur à 2 000 soleils focalisé sur la cellule photovoltaïque", souligne Aldo Steinfeld qui supervise ce projet

Concrètement, le rayonnement solaire est réfléchi sur un miroir intégrant plusieurs puces photovoltaïques à triple jonction, refroidies par un liquide acheminé par microfluidique. D'une puissance électrique de 25 kW, le récepteur intègre plus d'une centaine de puces. 

Le coût d'une installation complète atteindrait les 250 dollars par m2, soit trois fois moins qu'un système équivalent. Le coût moyen de l'électricité ainsi produite serait d'environ 10 cents par kilowatt-heure (kWh).

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash 

IBM

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • HySiLabs réinvente le transport de l'hydrogène

    HySiLabs réinvente le transport de l'hydrogène

    Les deux cofondateurs d’HySiLabs viennent d'être récompensés par une levée de fonds de 2 millions d’euros, destinée à accélérer la mise sur le marché de leur vecteur très novateur de transport de ...

  • Produire de l'hydrogène à partir de biomasse

    Produire de l'hydrogène à partir de biomasse

    Le premier démonstrateur produisant de l'hydrogène à partir de biomasse verra le jour dans la Marne en 2019. La Communauté de Communes Vitry, Champagne et Der, la SEM ...

  • Une pile à combustible à base d'acide formique

    Une pile à combustible à base d'acide formique

    Des scientifiques de l’EPFL (Ecole Polytechnique de Lausanne) ont construit la première unité capable de produire de l’électricité à partir d’acide formique, au moyen ...

Recommander cet article :

  • mokhtari

    29/04/2013

    salut

  • DomiM

    2/05/2013

    Bonjour,

    D'une taille raisonnable pour les aligner sur le fête d'un toit , tel des tournesols ils suivrait la course du soleil.
    ça ne devrait choquer personne.

  • back-to-top