RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Un nouveau médicament contre le cancer du cerveau

Des chercheurs canadiens de l'Université de l'Alberta ont découvert qu'une petite molécule peu coûteuse et peu toxique peut provoquer une régression de plusieurs cancers.

Les chercheurs affirment que cette molécule est facilement absorbable par l'organisme, par voie orale, et peut être testée immédiatement sur des patients cancéreux. »

Le journal Science Translational Medicine revient sur les travaux d'une équipe de chercheurs de l'université d'Alberta montrant que le dichloroacétate (DCA) peut provoquer une régression de plusieurs cancers, notamment du poumon, du sein et de tumeurs au cerveau.

Les auteurs de l'étude ont démontré que le dichloroacétate répare les dommages causés par le cancer aux mitochondries, les unités au sein des cellules qui convertissent les nutriments en énergie. Lors des tests menés sur certains patients, il a été constaté une « réduction de tumeurs cancéreuses à la fois dans les éprouvettes et sur des animaux », explique le professeur Evangelos Michelakis, qui a dirigé l'équipe de chercheurs. Les cellules cancéreuses suppriment leurs mitochondries, ce qui les empêche de mourir. Les chercheurs affirment que « le DCA permet de renverser ce phénomène et de reprogrammer les cellules cancéreuses pour qu'elles redeviennent mortelles ».

Dans le même sens, le chercheur Sébastien Bonnet précise que le « DCA n'a aucun effet sur les cellules saines alors qu'actuellement les médicaments ne sont pas capables de les différencier des cellules cancéreuses ».

MA

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top