RTFlash

Vivant

Les mécanismes génétiques du cancer se précisent

Les mutations du gène p53 sont fréquemment en cause dans les cancers humains. De nouveaux travaux montrent que deux gènes de la même famille, p63 et p73, sont indispensables pour que p53 puisse induire l'apoptose en réponse à une altération de l'ADN. Ces données laissent entendre que ces deux protéines pourraient jouer un rôle important dans la réponse à certains traitements anticancéreux. Les chercheurs rappellent p63 et p73 ont une structure proche de p53 mais que leur rôle suppresseur de tumeur n'a pas été directement démontré. Toutefois, on sait que ces deux protéines participent activement au processus d'apoptose. Dans ces conditions, Flores et ces collaborateurs ont décidé de mieux évaluer leur activité dans la réponse cellulaire à un dommage de l'ADN. Globalement, les résultats montrent que dans un système où p53 est fonctionnelle, la présence conjointe de p63 et p73 est indispensable pour déclencher l'apoptose en réponse à une détérioration de l'ADN."Ces données pourraient prédire un rôle plus important pour ces protéines dans la suppression tumorale et la chimiosensibilité", conclut Tyler Jacks, chercheur au MIT et coordonnateur de ces travaux.

Nature du 4-04-02 :

http://www.nature.com/nature/links/020404/020404-1.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Cancer : découverte d’une nouvelle clé de mutation

    Cancer : découverte d’une nouvelle clé de mutation

    Des chercheurs de l'Université d'Irvine, en Californie, ont découvert une protéine, APOBEC3A, responsable des mutations génétiques qui « font » les cellules cancéreuses et plus largement entraînent ...

  • Autisme : le rôle de l'intestin se précise…

    Autisme : le rôle de l'intestin se précise…

    On savait déjà qu'une transplantation de microbiote fécal permettait de réduire d’environ 50 % les symptômes d’autisme. Cette fois, une nouvelle étude renforce encore le lien entre cerveau, intestin ...

  • Vers un médicament qui réduit le gonflement cérébral

    Vers un médicament qui réduit le gonflement cérébral

    Selon une étude réalisée par une équipe internationale de recherche associant les universités d'Exceter, de Xiamen (Chine), de la Yale School of Medicine et de l’Université de Pittsburgh, les ...

Recommander cet article :

back-to-top