RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Maladie de Parkinson : L'efficacité de la greffe de neurones enfin démontrée

Depuis 10 ans la greffe de neurones provenant de foetus constitue un traitement controversé contre la maladie de Parkinson. Une étude vient enfin de démontrer qu'une transplantation de neurones, pratiquée en 1989 du côté droit du striatum du malade a bel et bien permis de restaurer la transmission déficiente de L- Dopa. L'étude a également montré que dans la partie gauche la maladie touchant les neurones dopaminergiques a persisté. C'est en ayant recours aux technologies d'imagerie médicale actuelles les plus sophistiquées, et notamment à la caméra à émission de positons, que cette étude a pu prouver l'efficacité sur une longue période-10 ans de cette greffe de neurones. Le malade, a commencé à avoir des tremblements en 1980. Pendant six ans, la L-Dopa a été efficace, puis la maladie a repris le dessus et le malade a reçu en 1989 une greffe de neurones foeutaux du côté droit. Au cours des trois années suivantes, les progrès ont été réguliers, si bien que le traitement par la L-Dopa a pu être interrompu au bout de trente-deux mois. Les examens complémentaires ont permis d'analyser de façon comparative l'évolution des neurones à dopamine des deux côtés du cerveau. La tomographie par émission de positons a fourni une preuve directe de la présence des neurones greffés. Dix ans après la greffe, ils sont toujours en activité. En revanche, dans le côté non greffé, on ne retrouve que très peu de neurones à dopamine. Mais les chercheurs ont aussi analysé la fonction de ces neurones, c'est-à-dire la libération de la dopamine dans les connexions entre neurones. Ils ont observé que cette fonction était redevenue normale dans la partie droite, qui avait bénéficié de la greffe, alors qu'elle avait disparu du côté gauche non traité. Les mesures très fines réalisées ont pu montré que le côté droit produisait à nouveau une quantité de dopamine suffisante. L'un des chercheurs le Docteur Paola Piccini a souligné que la prochaine étape de ces recherches devrait consister à trouver une source mois controversée de cellules nerveuses que les foeutus humains.

brève rédigée par @RT flash

BBC News/23/11/99 : http://news.bbc.co.uk/hi/english/sci/tech/newsid_533000/533150.stm

http://www.med.ic.ac.uk/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top