RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Edito : lire dans les pensées : la réalité rattrape la fiction !

Va-t-on bientôt pouvoir lire dans les pensées ? Il y a quelques années cette question aurait parue saugrenue et relevant de la science-fiction mais aujourd'hui, ce rêve ou ce cauchemar est en train de devenir réalité. Des chercheurs britanniques ont en effet réussi à déterminer à quelle chose précise pensaient des « cobayes » en analysant l'activité de leur cerveau.

Une étude américaine publiée en 2008 dans Nature, avait permis de savoir quelles images des sujets voyaient en identifiant les signaux émis par leur cerveau grâce à l'aide d'un système d'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMF). En 2009, la même équipe britannique avait réussi à déterminer où se trouvaient des personnes dans un univers virtuel en analysant leurs signaux cérébraux.

Cette nouvelle étude a porté sur la mémoire épisodique qui concerne des événements de la vie quotidienne plus complexes. Les chercheurs britanniques de l'University College à Londres ont pu démontrer qu'un individu qui pense à une chose précise active toujours la même zone de son cerveau. Selon ces recherches de pointe, il semble désormais possible de savoir à quel souvenir d'un événement passé une personne est en train de penser en suivant son activité cérébrale.

"Nous avons découvert que les souvenirs sont bien stockés dans l'hippocampe et montré qu'il était possible d'accéder à l'information correspondant à un souvenir particulier » souligne Eleanor Maguire qui ajoute "Et maintenant que nous avons repéré où est conservée cette mémoire, nous avons la possibilité de comprendre comment les souvenirs sont stockés et comment ils peuvent changer avec le temps", poursuit la chercheuse. Mais s'il sera sans doute possible, dans un futur plus proche qu'on ne l'imagine, de lire dans les pensées avec une machine, le contraire sera également vrai et nous pourrons contrôler et commander une machine ou n'importe quel dispositif technique directement par la pensée.

En France, OpenViBE, qui regroupe notamment l'INRIA et l'INSERM, est le premier projet français sur les interfaces cerveau-ordinateur. Ce type d'interfaces ouvre d'immenses perspectives dans pratiquement tous les domaines. Elles pourront être utilisées pour l'assistance à des personnes handicapées ou malades, pour le jeu vidéo ou la réalité virtuelle ou tout simplement pour remplacer la télécommande du téléviseur. Dans le domaine de la santé, un prototype permettant d'écrire par la pensée a été conçu.

Pour l'instant, ces interfaces cerveau-ordinateur nécessitent le port d'un casque équipé d'électrodes reliées à un boîtier permettant le décodage et la transmission de l'activité électrique cérébrale. Mais à plus long terme, on peut imaginer des dispositifs neuroniques utilisant des connexions directes entre le cerveau et des puces électroniques.

Nous ne serions alors plus très loin du cyborg, mélange fascinant d'éléments biologiques, électroniques et mécaniques. Mais ces avancées technologiques encore inimaginables il y a seulement quelques années vont nous poser des problèmes sociaux et éthiques redoutables. Si matière, énergie et pensée peuvent directement communiquer et interagir, comment préserver notre intimité, notre intégrité et finalement notre humanité ?

René Trégouët

Sénateur honoraire

Fondateur du Groupe de Prospective du Sénat

Noter cet article :

 

Recommander cet article :

  • SARROUB MOURAD

    1/03/2011

    Bonjour,

    Merci pour votre article mais je me permettrai de vous informer que cette technologie est déjà fonctionnelle depuis pas mal de temps. J'en suis victime depuis au moins 10 ans et je tiens à signaler que les victimes comme moi se comptent par milliers à travers le monde. Tous on a le même problème - celui de se faire entendre par les autorités compétentes en la matière. On refuse de nous entendre sous prétexte que cette technologie n'existe pas!...

    Cordialement
    Mourad Sarroub

  • CibleELF

    29/10/2011

    Juste un mot pour corroborer et apporter plus de précisions au précédent commentaire :cette technologie peut être retrouvée et lue grâce au moteur de recherche GOOGLE .Il suffit de taper "Remote Neural Montoring" .Vous serez effrayés par ses possibilités d'intrusions à distance mais combien édifiés sur la rèalitè cachée au grand public.Les victimes de ces expériences non consensuelles sont visibles sur le net et au cœur même du pays des droits de l'homme...de quoi méditer...

  • back-to-top