RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

De l'eau potable pour tous

Ashok Gadgil est chercheur au ministère américain de l'Energie, à Berkeley en Californie. Il a mis au point un purificateur d'eau aux rayons UV. L'eau à décontaminer est pompée et passe sous une lampe dont les rayons dénaturent l'ADN des pathogènes nocifs pour la santé. Les essais d'Ashok Gadgil se sont poursuivis de 1999 à 2003 au Mexique dans 60 petites communautés qui n'avaient jusque là aucun accès régulier à de l'eau potable pour subvenir à leurs besoins sanitaires et alimentaires.

Selon le chercheur, le système demande peu d'entretien et ses composants sont solides. "La lampe est la pièce avec la plus courte durée de vie, et elle peut fonctionner 10 000 heures d'affilée", a-t-il expliqué lors du congrès annuel de l'Association américaine pour l'avancement des sciences qui s'est conclu le 16 février à Seattle. Les coûts de 1,50 dollars américains par an sont essentiellement liés à l'énergie nécessaire pour pomper l'eau.

Les scientifiques réunis à l'occasion d'un symposium sur l'accès à l'eau potable ont rappelé qu'en 2000, l'Organisation des Nations Unies s'est donné pour objectif de doubler la proportion de la population mondiale ayant accès à l'eau potable d'ici 2015. "Si on tient compte de l'accroissement prévu de la population, cela signifie qu'il faudrait que 300 000 personnes de plus aient accès à de l'eau propre chaque jour pendant les 11 prochaines années", a expliqué Ashok Gadgil. A ce jour, environ 1,1 milliard de personnes à travers le monde n'ont accès à aucune source d'eau potable.

Cybersciences :

http://www.cybersciences.com/Cyber/3.0/N3408.asp

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top