RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

L'autisme pourrait être dépisté sur un comportement inhabituel dans l'exploration des objets à l'âge d'un an

Le dépistage de l'autisme et des troubles du spectre de l'autisme (TSA) avant 2 ans est dans l'air du temps. Pour les cliniciens, le plus simple serait que l'examen psychomoteur du nourrisson permette de déceler des anomalies évocatrices. L'intérêt de S Ozonoff et coll. s'est centré sur les comportements explorateurs vis-à-vis des objets lors de la 1ère année de vie. Leur étude a inclus 66 enfants (dont 35 cadets de patients autistes). A l'âge de 1 an, ces nourrissons ont été filmés alors qu'ils accomplissaient « une tâche d'exploration d'objets » (TEO). On leur présentait en effet successivement un couvercle en métal, un anneau, un râteau et un biberon en plastique.Les manipulations et les regards ont été codifiés « en aveugle » sur les vidéos.

Le niveau de développement cognitif et relationnel a été ensuite évalué à 2 ans, et pour 37, à 3 ans, avec ADOS (Autism Diagnostic Observation Schedule), les échelles d'apprentissage précoce de Mullen et le SCQ (Social Communication Questionnaire). Neuf enfants ont alors été classés en autismes et TSA, dix autres comme ayant des retards de développement, l'état des 47 derniers étant jugé « rassurant ».

Quatre comportements, tous inhabituels à 1 an, avaient une distribution intergroupes qui différait de l'hypothèse nulle : faire rouler l'objet (p <0,05), le tourner et le retourner (p <0,05), le faire pivoter (p <0,01), regarder latéralement (p <0,001). Dans les comparaisons 2 à 2, les enfants autistes faisaient pivoter plus souvent, tournaient/ retournaient plus longtemps, et regardaient en coin plus longtemps les jouets que ceux des deux autres groupes.

En revanche, pour les comportements habituels à 1 an (secouer, taper, porter à la bouche et jeter) il n'y avait pas de différences intergroupes significatives. De tous les comportements inhabituels, c'était le regard latéral qui prédisait le mieux un autisme. Par rapport à la moyenne des performances des sujets rassurants, son z-score moyen valait 4,22 dans le groupe des autismes.

Les comportements inhabituels semblaient préfigurer les gestes répétitifs et stéréotypés des autismes. En effet, la durée du regard latéral dans la TEO était corrélée positivement aux deux scores d'ADOS et négativement aux quatre échelles de Mullen.

Pour dépister précocement les enfants suspects d'autisme ou de TSA, les cliniciens ont besoin d'outils simples et fiables. Les résultats de l'étude ci-dessus suggèrent que des comportements inhabituels au cours de l'exploration des objets à l'âge de 1 an peuvent précéder un autisme ou des TSA. L'approche proposée est basée sur l'observation du nourrisson au cours d'une TEO. Elle peut être complémentaire d'une approche par un questionnaire parental, comme la M-CHAT, mais elle demande au préalable à être validée.

JIM

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top