RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

L’apeline contre la thrombose

Des chercheurs de l'INSERM viennent de montrer comment l’apeline, une molécule produite par notre organisme, présente des propriétés anti-thrombotiques et agit pour bloquer la formation de caillots sanguins. Les chercheurs viennent en effet de montrer qu’une molécule naturellement présente dans l’organisme, l’apeline, freine la formation des caillots sanguins (thrombus) dépendante de la thrombine ou du collagène.

L’apeline est une molécule connue depuis plusieurs années. Retrouvée dans tout l’organisme, elle exerce différentes fonctions : elle améliore le transport du sucre du sang vers les cellules et elle est impliquée dans les fonctions cardiaques, digestives ou encore vasculaires, avec notamment un rôle hypotenseur. Plus récemment, des chercheurs ont montré que cette molécule et son récepteur sont surexprimés dans les plaquettes sanguines chez les personnes obèses, plus exposées au risque de thrombose. En outre, son taux est également anormal en cas d’infarctus.

Après avoir testé ces différentes options, les chercheurs ont constaté que l’apeline est capable de bloquer la formation d’un thrombus quand les plaquettes sont activées par du collagène ou la thrombine, mais qu’elle est sans effet quand le médiateur est l’ADP ou la thromboxane A2. Ils ont également montré que l’apeline agit en réduisant le recrutement de calcium local et la production d’énergie par les plaquettes.

Les chercheurs ont ensuite validé leurs travaux in vivo, chez la souris : les animaux dépourvus d’apeline présentent bien un temps de saignement plus court que la normale, confirmant le rôle anticoagulant de l’apeline.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Blood

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top