RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Intel dévoile son transistor "tri-porte"

Décidément la course vers l'infiniment petit n'en finit pas en électronique. Quelques jours après l'annonce de son concurrent AMD (voir notre lettre 209 rubrique électronique), qui a annoncé la mise au point d'un transistor "double porte" d'une taille de seulement 10 nanomètres (0,01 micron ou 10 milliardième de mètre), Intel a annoncé la mise au point de ce qu'il appelle un transistor "tri-porte" , dont la puissance pourrait contribuer à augmenter celle des ordinateurs. Les transistors agissent comme des interrupteurs au sein d'un semi-conducteur. Le premier fabricant mondial de semi-conducteurs a déclaré que ce transistor expérimental, qui pourrait être produit en série dans la deuxième moitié de cette décennie, sera essentiel dans l'observance de la loi de Moore. Selon cette dernière, formulée en 1965 par Gordon Moore, le cofondateur d'Intel, le nombre de transistors logés dans un processeur double tous les 18 mois. Intel a expliqué que le transistor tri-porte était un développement tri-dimensionnel du "térahertz transistor architecture". Comme son nom le suggère, un transistor tri-porte dispose de trois portes, contrairement au modèle courant qui n'en comporte qu'une. Que cette porte soit fermée ou ouverte est ce qui conditionne le langage binaire de 0 et de 1 des ordinateurs. Le courant électrique passe par trois portes au lieu d' une seule et la performance du transistor en est nettement améliorée, a expliqué Gerald Marcyk, directeur de la recherche sur les composants chez Intel. Les transistors tri-portes permettent également de réduire les pertes d'énergie observées avec un transistor à une porte. Les fuites de chaleur, liées à la miniaturisation toujours plus poussée des processeurs, constituent un problème de plus en plus important, a poursuivi Marcyk. Les concurrents d'Intel, AMD et IBM, ont déjà créé des transistors "double porte" en laboratoire, dont la fabrication en série est, selon Marcyk, actuellement plus problématique que celle des transistors tri-porte.

NYT : http://www.nytimes.com/reuters/technology/tech-tech-intel-transistor.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top