RTFlash

Un implant bionique permet à un amputé de retrouver le sens du toucher !

Un Danois de 36 ans, Dennis Aabo Sørensen, a retrouvé le sens du toucher grâce à une prothèse reliée aux nerfs périphériques, développée par l’équipe de Silvestro Micera et des chercheurs de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (Suisse) et de l'Ecole supérieure Sant’Anna de Pise (Italie).

Lors des tests réalisés à l’hôpital Gemelli de Rome, le patient pouvait saisir des objets d’une manière naturelle et en identifier la consistance.

Au cours des tests, le patient avait les yeux bandés et les oreilles bouchées. Ainsi isolé, il ne pouvait se fier qu'au sens du toucher. "J’ai pu ressentir des sensations que je connaissais avant mon accident et reconnaître la texture et la forme des objets que je manipulais" souligne Dennis Aabo Sørensen.

Mais les signaux électriques seuls ne constituent pas une information que le système nerveux peut interpréter. Pour les convertir, les chercheurs ont mis au point une série d’algorithmes à même de les traduire en un langage analogue aux impulsions nerveuses. Les signaux peuvent être transmis aux quatre électrodes greffées sur les nerfs périphériques du bras du patient. Le sens du toucher est rétabli.

Cette prouesse technologique a donc nécessité une intervention chirurgicale réalisée le 26 janvier 2013 à l’hôpital Gemelli de Rome. Chirurgiens et neurologues ont implanté à l’intérieur des nerfs cubital et médian du patient des électrodes ultra-minces permettant de transmettre efficacement les signaux électriques au système nerveux.

Ce travail est l’aboutissement du projet européen LifeHand 2, qui réunit universités et hôpitaux italiens, suisses et allemands. Ce nouveau type de prothèse, qui nécessite encore des améliorations pour améliorer notamment l'autonomie énergétique, pourrait être commercialisé d'ici 5 à 10 ans.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

STM

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Une peau électronique qui a un sixième sens…

    Une peau électronique qui a un sixième sens…

    Une équipe de recherche de l’institut Helmholtz-Zentrum de Dresden-Rossendorf, en Allemagne, a mis au point une minuscule peau électronique connectée (ou e-peau) d’une ...

  • Des robots font dialoguer les poissons avec les abeilles

    Des robots font dialoguer les poissons avec les abeilles

    A priori, poissons et abeilles n’auraient ni l’occasion de se rencontrer, ni grand-chose à se raconter. Des chercheurs de l’EPFL et de quatre autres institutions Européennes membres du projet ...

  • Vers la prothèse de la main du futur

    Vers la prothèse de la main du futur

    En dépit des progrès considérables réalisés pour restaurer l’information tactile chez des personnes ayant subi l’amputation d’un membre, cette information demeure très ...

Recommander cet article :

back-to-top