RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Hypertension: les anciens médicaments plus efficaces que les nouveaux!

Premiers médicaments prescrits pour lutter contre l'hypertension dans les années 50, les diurétiques sont encore les plus efficaces -et les moins coûteux- pour traiter cette maladie, d'après les résultats d'une vaste étude nord-américaine. De février 1994 à mars 2002, plus de 33.000 personnes de plus de 55 ans ont été suivies aux Etats-Unis et au Canada afin de comparer les bénéfices de quatre types de traitements contre l'hypertension artérielle (HTA). Au-delà de la connaissance médicale, l'enjeu est économique: rien qu'aux Etats-Unis, le coût des traitements contre l'HTA se monte à 15,5 milliards de dollars par an. Les médicaments contre l'HTA les plus récents avaient été comparés à des placebos mais pas à des diurétiques, soulignent les auteurs de l'étude, publiée dans le Journal of the American Medical Association. Pour cette étude appelée ALLHAT, quatre traitements ont été comparés: un diurétique de la famille des thiazides (chlorthalidone), un antagoniste calcique, un inhibiteur de l'enzyme de conversion et un alphabloquant. Ce dernier a été arrêté en 2000, suite à un grand nombre d'accidents cardiaques trop élevé chez les participants. Le diurétique, qui favorise l'élimination du sel (chlorure de sodium) par les urines, s'est montré au moins aussi efficace que ses concurrents pour prévenir les risques d'accidents cardiaques chez les hypertendus. Les bénéfices des médicaments contre l'HTA se mesurent non seulement en termes de baisse de la pression artérielle mais aussi de réduction des risques cardiovasculaires à plus long terme. En France, les diurétiques et les bêtabloquants sont les deux traitements recommandés en premier lieu contre l'HTA. Le plus ancien des deux devrait donc conserver son avantage.

JAMA : http://jama.ama-assn.org/issues/v288n23/rfull/joc21962.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top