RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Le Human Area Networks va transformer le corps humain en vecteur communicant

Imaginez que lorsque vous serrez la main d'une personne, vous transmettez automatiquement votre carte de visite à son PDA qui se trouve dans une de ses poches. Une fois cette carte de visite en mémoire, et dès que vous touchez votre PC, les informations iront instantanément dans Outlook et seront gardées sur votre PC. Cette technologie digne d'un film de science-fiction est actuellement expérimentée par la firme japonaise NTT. Celle-ci travaille sur un dispositif baptisé « RedTacton » qui pourra bientôt utiliser le corps humain comme passerelle entre votre PC ou PDA et le monde informatique qui vous entoure. S'appuyant sur le concept de « Human Area Networks », l'opérateur de télécommunication japonais NTT met au point un système de communication utilisant les flux électriques qui parcourent la surface du corps humain. L'échange des données pourrait atteindre des débits de l'ordre de 10 Mbps.

L'émetteur, appelé RedTacton, utilise un capteur optique qui interprète les fluctuations électriques du corps humain. Un laser miniature enregistre les fluctuations et un cristal permet de transformer ces effets en données. RedTacton à également besoin d'une carte PCMCIA et peut être embarqué dans un téléphone mobile ou un autre appareil équipé d'une fente pour cartes de type CF, SD ou MemoryStick. Le système peut s'utiliser à travers un vêtement - des gants par exemple. NTT estime que le Human Area Networks - HAN - pourrait être une alternative intéressante à Bluetooth et même aux réseaux sans fil WLAN. Les applications du HAN peuvent parfaitement intégrer des paramètres de sécurité, d'identification ou encore de cryptage. Reste que pour transmettre les informations d'une personne à une autre, il faut que les deux communicants soient équipés du transmetteur-récepteur et qu'ils se touchent, ne serait-ce que dans le cadre d'une poignée de mains. NTT pense pouvoir commercialiser cette technologie dès 2006.

NTT

TW

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top