RTFlash

Faire du sport à l'adolescence réduirait les risques de cancer

Selon une étude du Centre de recherche Vanderbilt (Etats-Unis), les jeunes filles qui pratiquent régulièrement un sport pendant leur adolescence réduisent plus tard leur risque de décès par cancer toutes causes confondues.

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont analysé 75 000 femmes âgées de 40 à 70 ans, qui participaient à la Shanghai Women's Health Study pour comprendre l'impact de la pratique d'une activité physique à l'adolescence sur la santé tout au long de la vie. Les participantes ont rempli un questionnaire détaillé sur leur mode de vie entre 13 et 19 ans. Les scientifiques ont suivi les taux de mortalité des participantes et les ont rencontrées tous les 3 ans pendant 13 ans.

Les conclusions de l'étude ont montré que les femmes pratiquant au moins une heure trente de sport par semaine à l'adolescence ont un risque réduit de 16 % de décès par cancer et de 15 % de décès toutes causes confondues.

L'étude montre également que les femmes ayant fait du sport à l'adolescence et poursuivi ensuite à l'âge adulte, avaient un risque réduit de 20 % de décès toutes causes confondues.

Pour garder la forme et préserver sa santé, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande de faire au moins 10 000 pas par jour et rappelle que la pratique régulière d'un sport permet de diminuer jusqu'à 39 % le risque de développer un cancer du sein, de 26 % le risque de développer un cancer colorectal, de 25 % le risque d'être victime d'une attaque cérébrale et de 34 % le risque de diabète. L'OMS rappelle également que la sédentarité est aujourd'hui le 4ème facteur de risque de mortalité dans le monde après l'hypertension artérielle, le tabagisme et le diabète.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

BST

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top