RTFlash

Une étude britannique confirme l'efficacité de la vaccination contre le papillomavirus

Une étude britannique, réalisée par le Public Health England entre 2010 et 2012, vient de confirmer l'efficacité de la vaccination contre le papillomavirus. L’étude, menée auprès de plus de 4 000 femmes, a montré qu’une jeune fille sur cinq âgée de 16 à 18 ans, pouvait être infectée par au moins un des deux types de virus (16 ou 18) inclus dans le vaccin.

En revanche, cette étude montre qu'après l’introduction du programme de vaccination, c'est seulement une jeune femme sur 15 qui est infectée. Ce travail solide confirme donc l'intérêt de cette vaccination qui a fait récemment l'objet de vives attaques.

Cette étude rappelle également que les études internationales concernant les deux vaccins actuellement disponibles ont montré leur excellente efficacité et n’ont pas montré d’augmentation des maladies auto-immunes et des maladies neurodégénératives dans les populations vaccinées.

Depuis sa commercialisation jusqu'au 20 septembre 2013, 5,5 millions de doses de Gardasil ont été distribuées en France. Il faut rappeler que le suivi d'une cohorte de jeunes filles nées entre 1992 et 1996 n' a pas montré d'augmentation du nombre de sclérose en plaques ou de maladies auto-immunes chez 600.000 jeunes filles vaccinées, par comparaison au nombre de cas observés chez 1 174.535 jeunes filles non vaccinées.

Soulignons enfin que sept sociétés savantes aux compétences scientifiques et médicales reconnues ont lancé le 7 avril dernier une pétition (voir Le quotidien du médecin) dans laquelle elles dénoncent "Une campagne de dénigrement de la vaccination HPV, sans fondement scientifique sérieux".

Ce texte rappelle une fois de plus "l'excellente efficacité des deux vaccins anti-papillomavirus disponibles" et "l’absence d’augmentation des maladies auto-immunes et des maladies neurodégénératives dans les populations vaccinées par rapport au nombre attendu de ces mêmes maladies en l’absence de vaccination".

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Eurekalert

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Des seniors de plus en plus jeunes...

    Des seniors de plus en plus jeunes...

    Des chercheurs de la faculté des sciences du sport et de la santé de l'Université de Jyväskylä (Finlande) ont comparé les performances physiques et cognitives des personnes âgées de 75 à 80 ans à ...

  • La pollution tue plus d'un Européen sur huit

    La pollution tue plus d'un Européen sur huit

    Dans l’Union européenne, 13 % des morts sont liés à la pollution, selon un rapport publié récemment par l’Agence européenne de l’environnement (AEE). L’étude souligne que les Européens sont en ...

  • Un médicament dans un virus pour soigner une maladie génétique rare

    Un médicament dans un virus pour soigner une maladie génétique rare

    C'est une première mondiale ! Les équipes du CHU de Montpellier ont pratiqué une injection intracérébrale d'un gène porté par un virus inactivé pour guérir une maladie génétique rare de l'enfant. « ...

Recommander cet article :

back-to-top