RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Des éoliennes contre vents et marées

Des fûts d’éoliennes Offshore en béton fibré à ultrahautes performances (BFUP) ? Pour les ingénieurs de Setec TPI, une telle conception, alternative aux solutions classiques en acier, serait particulièrement pertinente.

« Les éoliennes offshore sont soumises à un environnement marin très agressif et à des sollicitations mécaniques très importantes, explique Jacques Resplendino, directeur Sud-Est de Setec TPI. Le BFUP permettrait de répondre aux deux types de contraintes. D’une part, ses excellentes caractéristiques mécaniques le rendent très résistant à la fatigue, d’autre part, sa grande compacité le rend pratiquement impénétrable aux chlorures, et insensible à la corrosion et au phénomène de gel/dégel ».

L’étude préliminaire menée par Setec TPI considère un mât de 120 mètres de haut dans une géométrie comparable à celle des plus puissantes éoliennes en acier. Ce mât est constitué de 40 voussoirs de 3 mètres de haut préfabriqués, assemblés méthodiquement selon trois phases répétitives. Les voussoirs sont précontraints localement (de manière orthoradiale et longitudinale) et sont assemblés entre eux par une précontrainte longitudinale. « Pour le moment, nous avons démontré la faisabilité d’une éolienne terrestre, mais nous allons pousser l’étude plus loin pour intégrer les phénomènes de houle et de vents turbulents », conclut l’ingénieur.

Le Moniteur

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top