RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Différenciation des cellules neuronales : découverte de l'importance d'une protéine régulatrice de la division cellulaire

Chez les vertébrés, la protéine LGN joue un rôle fondamental dans la différenciation des cellules souches neuronales en contrôlant très finement l'orientation de leur axe de division cellulaire. C'est ce qu'ont découvert Xavier Morin, chargé de recherche au CNRS, et ses collaborateurs de l'Institut de Biologie du Développement de Marseille Luminy. Deux étapes interviennent dans le développement du système nerveux : d'une part, la prolifération des cellules souches qui se déroule dans le neuroépithelium (4) et, d'autre part, la différenciation de ces cellules qui s'accumulent dans le manteau (zone périphérique de l'épithélium), pour y devenir des neurones. Il s'avère qu'en l'absence de LGN, l'axe de division des cellules souches devient aléatoire.

Résultat, une partie des cellules souches "filles" quitte alors prématurément l'épithélium pour rejoindre le manteau, sans pour autant se différencier. Au contraire, elles prolifèrent de façon excessive. Publiés en ligne dans Nature Neuroscience le 14 octobre, ces résultats soulignent que le contrôle de la croissance du système nerveux passe par le maintien des cellules souches neuronales au sein du neuroépithélium, via un mécanisme de divisions cellulaires orientées. Plus largement, ce mécanisme pourrait intervenir dans d'autres structures de type épithélial de notre organisme (système digestif, poumons, reins).

IH

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top