RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Le décryptage du génome du canard devrait permettre de mieux combattre la grippe aviaire

Un ensemble de laboratoires de recherche parmi lesquels l'Université Agricole de Chine et l'Université d'Édimbourg, ont annoncé l'achèvement de la cartographie complète du génome du canard colvert (Anas platyrhynchos).

Le canard constitue le premier réservoir naturel pour les virus de la grippe aviaire (grippe A).

Pendant très longtemps, les souches de grippe A sont restées bénignes pour le canard. Mais tout a changé depuis une dizaine d'années avec l'émergence des virus de type H5N1.

Les différentes formes de ce virus ont provoqué des épizooties parmi les oiseaux de plus de 60 pays, avec près de 1000 cas d'infection humaine et un taux de mortalité très élevée chez l'homme, de l'ordre de 60 %.

Le séquençage complet du génome du canard a confirmé que cet animal disposait d'un certain nombre de gènes le rendant résistant aux principaux virus de la grippe aviaire.

Mais les chercheurs ont également identifié d'autres gènes dont le fonctionnement est perturbé lorsque se produit une contamination par H5N1. Enfin, ces scientifiques ont également découvert des gènes absolument inconnus qui semblent cependant jouer un rôle-clé dans les défenses immunitaires du canard.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Nature

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top