RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Comprendre l'effet de l'alcool au niveau atomique

Une équipe de recherche franco-américaine, associant des chercheurs de l'institut Pasteur et de l'université du Texas, a identifié cinq sites de liaison de l'éthanol dans une bactérie (Gloeobacter violaceus) et a pu observer comment la liaison de l'éthanol stimule l'activité du récepteur.

Ces résultats sont transposables à l'homme et éclairent le fonctionnement des récepteurs du GABA (le plus important neurotransmetteur inhibiteur du cerveau), qui constituent la principale cible de l'éthanol dans le système nerveux central.

Présents à la surface des neurones, ces récepteurs régulent la transmission de l'influx nerveux par le biais d'un canal ionique qui est soit ouvert, soit fermé.

Ces chercheurs ont découvert de quelle façon les molécules d'éthanol activaient l'ouverture de ce canal du récepteur et perturbaient les fonctions cérébrales en dérégulant le fonctionnement des neurones.

L'étude précise que ces observations ouvrent la voie à la synthèse de composés antagonistes à l'éthanol, susceptibles de s'opposer à l'effet de l'alcool sur le cerveau en bloquant ses canaux en position fermée.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Nature

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top