RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Comment les vitamines pourraient contribuer à la lutte contre le paludisme

Selon des chercheurs allemands et britanniques sous la direction de l'université de Southampton au Royaume-Uni, les vitamines pourraient contribuer à lutter contre le paludisme. Les résultats de l'étude, présentés dans la revue Structure, pourraient encourager le développement de médicaments plus efficaces contre la maladie. Cette dernière affecte plus de 250 millions de personnes chaque année, et tue plus de 650 000 personnes. L'étude était partiellement financée au titre du sixième programme-cadre (6e PC) de l'UE.

Les vitamines sont des nutriments essentiels qui ne sont nécessaires qu'à petites doses. Mais en trop petites quantités, elles peuvent entraîner des carences. Les chercheurs pensent que plusieurs micro-organismes pathogéniques produisent des vitamines ; les voies biosynthétiques pourraient être un facteur essentiel pour le développement de traitements innovants.

Des études ont montré que les médicaments antifolates ciblant la biosynthèse de la vitamine B9 des parasites du paludisme jouent un rôle essentiel dans le traitement de la maladie. Les chercheurs se sont penchés sur la biosynthèse de la vitamine B6 du parasite en tant que cible médicamenteuse.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) explique que le diagnostic précoce et le traitement rapide sont deux éléments fondamentaux pour contrôler le paludisme. Les traitements précoces efficaces de la maladie peuvent réduire la durée et l'étendue de l'infection.

Mais le plus gros problème pour contrôler la maladie est le degré élevé de résistance développé par les espèces de Plasmodium contre les traitements actuels. Le paludisme est transmis par la piqûre de moustiques infectés. Ainsi la découverte de nouvelles cibles médicamenteuses et des chimiothérapies antipaludéennes est impérative.

Dans cette étude, les chercheurs ont identifié les enzymes paludéennes responsables de la biosynthèse de la vitamine B6 avec des structures tridimensionnelles (3D). L'équipe explique que la biosynthèse de cette vitamine est un processus très organisé qui implique une enzyme complexe de 24 sous-unités protéiques. Grâce à la microscopie électronique, ils ont examiné l'assemblage des protéines individuelles.

«Les études structurelles expliquent l'activation de ces enzymes vitales et montrent que le substrat de biosynthèse de la vitamine B6 devrait apporter des informations sur la chimie de la biosynthèse de PLP», commente le Docteur Ivo Tews, professeur en biologie structurelle à l'université de Southampton. «Le complexe enzymatique a un tunnel interne fascinant pour le transfert d'intermédiaires de réactions réactifs. Les études ont également souligné une organisation inattendue des complexes enzymatiques en fibres. Les nouvelles informations constituent un point de départ au développement d'inhibiteurs spécifiques ciblant les sites actifs des enzymes ou l'assemblage des protéines en complexes fonctionnels.»

Cordis

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top