RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Climat : un programme sur l'interaction atmosphère-océan lancé par Lyon 1

L'Institut de recherches sur la catalyse et l’environnement (IRCELYON, CNRS / Université Claude Bernard Lyon 1) a lancé un projet de grande ampleur pour étudier les réactions photochimiques à l’interface océans-atmosphère.

La zone d’interface entre l’atmosphère et les océans est le point de contact entre l’activité biologique océanique (planctons par exemple) et différents composés atmosphériques. Cette zone se caractérise par la présence de nombreux composés organiques dont la capacité de tansformation sous l'effet du Soleil est insuffisamment connue.

Ces réactions peuvent être sources de radicaux atmosphériques et de précurseurs d’aérosols organiques. Ces composés peuvent avoir une incidence importante sur la qualité de l’air et l’évolution du climat.

Le projet scientifique « Air-Sea Exchanges driven by light » (échanges photo-induits à l’interface océan-atmosphère), lancé par l’Institut de recherches sur la catalyse et l’environnement de Lyon va conduire des travaux en laboratoire pour mieux comprendre ce phénomène particulier. Le projet est lauréat 2011 du prestigieux concours ERC Advanced Grant. Ces travaux qui ont débuté le 2 avril sont portés par Christian George, directeur de recherche CNRS, membre de IRCELYON, dans le cadre du prestigieux concours européen ERC Advanced Grant.

IRCEL

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top