RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

La chimie de la vie au coeur des étoiles

La vie est apparue sur Terre lorsque la foudre frappant les océans primitifs a permis aux molécules de méthane, d'hydrogène et d'ammoniac que s'assembler pour former des molécules organiques plus complexes, comme les sucres et les acides aminés. Chose surprenante, le même processus se déroule aussi dans l'espace, dans les étoiles vieillissantes. Il est douteux que l'on rencontre un jour les monstres de l'espace chers au films de science-fiction de série Z, mais cette matière organique omniprésente rend sans doute l'apparition de la vie sur les planètes beaucoup plus facile. L'astronome Sun Kwok, de l'Université de Calgary, au Canada, s'intéresse depuis longtemps aux étoiles rouges géantes et spécialement celles qui existent brièvement dans les nébuleuses proto-planétaires. En mesurant le spectre de diverses étoiles à des stades de développement avancés, mais très voisins, il a constaté que celles-ci synthétisent de grandes quantités de molécules organiques en quelques milliers d'années seulement. On ne comprend pas très bien comment cette synthèse chimique peut s'effectuer aussi efficacement dans l'enveloppe des étoiles, où la densité de matière est faible. Mais la séquence de fabrication est connue : il y a d'abord production d'acétylène (CHHC). Ces molécules s'assemblent ensuite pour produire des ensembles plus vastes, comme le benzène (C6H6H), puis des hydrocarbures aromatiques complexes. Ces molécules organiques qui constituent la base des sucres et des acides aminés sont éventuellement expulsées vers l'espace interstellaire. Elles entrent donc un jour ou l'autre dans la fabrication de nouvelles planètes. Si elles s'y trouvent en quantités importantes, l'apparition de la vie s'en trouve facilitée. Reste une question : la synthèse chimique qui se produit dans les étoiles est-elle assez poussée pour produire directement des acides aminés? Si oui, l'apparition de la vie serait certainement très commune. Malheureusement, les télescopes ne sont pas capables de les détecter pour l'instant.

Source : Cybersciences : http://www.cybersciences.com/Cyber/3.0/N1631.asp

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top