RTFlash

Vivant

Des chercheurs ont imprimé en 3D une cornée à partir de cellules humaines

Des chercheurs de l’Université de Newcastle, au Royaume-Uni, ont réussi à imprimer en 3D une cornée d’œil très proche de son homologue naturel. Ces derniers ont utilisé une imprimante 3D de bureau classique pour imprimer un gel contenant des cellules de cornée prélevées chez un donneur sain.

C’est loin d’être la première tentative de fabrication d’une cornée artificielle. Beaucoup d’équipes de recherche travaillent sur le sujet. Les cornées artificielles permettraient de pallier le manque de greffons. Un espoir pour les quelque 5 millions de personnes atteintes de cécité cornéenne selon l’OMS. La particularité de cette cornée de l’Université de Newcastle est que sa courbe est très proche d’une cornée humaine. Les chercheurs ont scanné l’œil d’un patient pour pouvoir ensuite en reproduire la forme.

Les chercheurs ont ensuite développé un gel spécifique pour pouvoir imprimer la cornée. Un mélange d’alginate, bio-polymère à base d’algue, et de collagène dans lequel sont injectées des cellules de cornée humaine.  Le gel permet de "garder les cellules en vie lorsque le matériau est imprimé".

Dix minutes ont ensuite suffi à l’imprimante pour fabriquer la cornée, avancent les chercheurs. Plus de 90 % des cellules ont survécu un jour après l’impression, 83 % après 7 jours. Une greffe de cette cornée bio-imprimée n’est pas pour tout de suite. Les chercheurs de Newcastle estiment que plusieurs années de recherche et de tests seront nécessaires.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Science Direct

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top