RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Le cerveau commencerait son déclin dès l'âge de 24 ans…

Des chercheurs de l'Université canadienne Simon Fraiser ont réalisé une étude sur le déclin cognitif, à partir des données issues de 3 305 adeptes de StarCraft 2, âgés de 16 à 44 ans. Ce jeu vidéo de guerre en temps réel demande une grande capacité de concentration, d'habilité, de stratégie et de vitesse. Après une analyse complète des performances des joueurs de différents âges, ces scientifiques en sont arrivés à la conclusion que notre cerveau commençait en moyenne son déclin global à partir de l'âge de 24 ans…

Les chercheurs se sont intéressés à la vitesse psychomotrice des joueurs, c'est-à-dire la vitesse de réaction de leur cerveau, mais aussi la rapidité à laquelle celui-ci transmet ses ordres au corps. Nombre d'études ont déjà tenté de dater le début du déclin cognitif, mais, précisent les auteurs, elles «se basent souvent sur des tâches relativement simples étudiant le temps de réaction», qui ne permettent pas d'évaluer comment, dans la vie réelle, l'expérience permet de compenser la perte de réactivité.

Bonne nouvelle cependant pour tous ceux qui ont déjà franchi la vingtaine : selon les auteurs, le cerveau des joueurs de plus de 24 ans réagit certes moins vite, mais il sait aussi user d'astuces pour compenser ce déclin.

En septembre 2013, une autre étude publiée dans Nature montrait cependant qu'un jeu vidéo intelligemment conçu pouvait «protéger» le cerveau des plus anciens. Après y avoir joué pendant une douzaine d'heures réparties sur un mois, les «cobayes» âgés de 60 à 80 ans voyaient leur concentration et leur mémoire à court terme dopées, et ces effets perduraient dans le temps puisque des joueurs octogénaires parvenaient même à battre des jeunes de 20 ans non entraînés !

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

PLOS One

Nature

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top