RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Un catalyseur unique pour produire de l'hydrogène en continu...

Des chercheurs de la célèbre Université de Stanford ont mis au point un séparateur d'eau à faible coût qui utilise un seul catalyseur pour produire à la fois, en continu, de l'hydrogène et de l'oxygène gazeux. Ce dispositif pourrait fournir de l'énergie renouvelable via le vecteur hydrogène pour le transport et l'industrie. "Nous avons développé un catalyseur séparateur d'eau, à faible tension, qui génère de l'hydrogène et de l'oxygène pendant plus de 200 heures, un record mondial," a déclaré Yi Cui, professeur en sciences des matériaux et de l'ingénierie à Stanford.

Yi Cui et ses collègues ont utilisé la technologie de la batterie lithium-ion pour créer un catalyseur à faible coût capable d'exécuter la totalité de la réaction de la séparation d'eau. "Notre espoir est que cette technique conduira à la découverte de nouveaux catalyseurs pour d'autres réactions au-delà de la décomposition de l'eau", souligne ce scientifique.

Un dispositif de fractionnement à eau conventionnel est constitué de deux électrodes immergées dans un électrolyte à base d'eau. Un courant à faible tension appliquée aux électrodes entraîne une réaction catalytique qui sépare les molécules H2O, libérant des bulles d'hydrogène sur une électrode et de l'oxygène sur l'autre.

Chaque électrode est associée à un catalyseur différent, typiquement du platine et de l'iridium, deux métaux rares et coûteux. Mais en 2014, le chimiste Hongjie Dai a conçu un séparateur d'eau à base de nickel et de fer bon marché qui fonctionne sur une batterie standard de 1,5 volt. L 'utilisation d'un catalyseur constitué de nickel et de fer pourrait également diminuer sensiblement le coût de production de l'hydrogène.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Stanford

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top