RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Cancer du sein : une nouvelle pièce au puzzle

Le gène BRCA2, bien connu pour son rôle dans les cancers du sein et des ovaires, a livré un nouveau secret : il ne répare pas seulement l'ADN pour limiter la prolifération cancéreuse de cellules, il est aussi un acteur essentiel de la division cellulaire. Acronyme de breast cancer (cancer du sein), le gène BRCA2 a des fonctions qui restent globalement bien mystérieuses. Pour mieux comprendre son rôle, une équipe du Wistar Institute, de l'université de Pennsylvanie et du Fox Chase Cancer Center a décidé de purifier ce gène, c'est-à-dire d'isoler un composé qui le contenait. Comme Lihua Marmorstein et ses collègues le rapportent dans Cell, ils ont alors découvert que les protéines du gène BRCA2 se lient avec celles d'un gène jusqu'ici inconnu - le BRAF35, ou BRCA associated factor 35 - et qu'ensemble, ces protéines deviennent un composé qui s'attache à l'ADN et provoque des divisions cellulaires. En fait, lorsque les protéines de l'un ou de l'autre de ces gènes sont neutralisées par des anticorps, à peine 50 % des cellules réussissent à se diviser, contre plus de 80 % dans une culture "normale".

Brève rédigée par @RT Flash

Cybersciences : http://www.cybersciences.com/Cyber/0.0/0_0.asp

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top