RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Bientôt des drones autonomes ?

Des chercheurs des laboratoires HRL (un centre de recherche conjoint de GM et Boeing), financés par la Darpa (département de la recherche militaire américaine) travaillent à la mise au point d'un nouveau type de drone équipé d’une puce électronique constituée de neurones en silicium. Ces drones devraient être capables d'apprendre à se reconnaître dans un environnement nouveau en assimilant les caractéristiques d’un lieu ou d’un paysage lors d’un premier survol.

Les puces électroniques qui équiperont ces appaeils sont neuromorphiques : il s'agit de circuits intégrés qui miment la structure et le fonctionnement du cerveau en utilisant des réseaux de neurones capables de reconnaître et identifier des formes ou des signaux, après un apprentissage sur le terrain.

Une équipe des laboratoires HRL a décidé de tester cette technologie au profit des drones. Ils ont donc embarqué une puce de 576 neurones sur un drone spécialement conçu par le fabricant californien Aerovironment. Un engin ultra léger : 93 grammes, batterie comprise. La puce utilisée ne pèse que 18 grammes et peut fonctionner avec seulement 50 milliwatts de puissance. Elle traite une multitude de données fournies par des capteurs optiques, infra-rouge ou à ultrasons.

Les premiers essais auraient confirmé qu’un tel système était capable d’apprentissage en vol. Les tests financés par la Darpa ont été réalisés dans le cadre du projet Synapse sur les circuits électroniques neuromorphiques, auquel participe notamment IBM.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

MIT Technology Review

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

  • Comme il devient de plus en plus risqués de se mêler dans les transports (les "gym-bottes" jets) à des passagers qui craignent le pire (ou se moquent de finir jeune comme mon beau-frère, scratché à Madrid en 83..., avec la compagnie "Avioncasse" "colombe-hiii-haine") ; et que les embouteillages et endormis sur les autoroutes provoqueront le pire, il sera urgent de développer des voitures-avion/drones de transport qui ne se ruinent pas au péages ou à la pompe (voir moteur surnuméraire à double vortex sur le web).

    Et de faire que les européens ne se ruinent plus et n'augmentent plus leurs dettes 'habits-sales" ; et que leurs enfants n'attrapent plus d'allergie par pollutions aggravées en viles villes (même sur la Côte "d'Azur"... dont l'air n'est plus QUE gris sale en altitude par temps "calme", la circulation de voiture surpuissante incessante !§!)...

  • Jack Teste-Sert

    1/08/2016

    http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/aeronautiqu...

    Cette idée tirée de ce lien est intéressante, bien qu'il semble hasardeux de vouloir faire voler à l'horizontale un carénage circulaire pour hélices verticales..., et surtout dans cette application spécifique où il semble que le centre de gravité de l'ensemble avec motorisation et habitacle soit trop en avant par rapport aux hélices, d'où la grande difficulté relatée en stabilité de l'engin lors du basculement des hélices pour la progression horizontale !
    La solution d'hélices seules inclinables et séparées de la structure semble nettement préférable !

  • J.T.

    4/09/2016

    Les chinois développent un drone permettant de transporter une personne...!

    L'idéal serait un drone SOLAIRE dépliable, entièrement recouvert de cellules performantes de la prochaine génération au rendement promis pour 40% et peut-être plus ! Lequel, une fois replié tiendrait dans un garage ou une place de parking de 5m x 2m.

    A vos études dans le sens le plus PROPRE, le plus léger et solide..., mais n'oublier pas de faire du vélo, de beaucoup bouger (et pas que de danser sur place...), car sinon le cœur ne suit pas !

  • back-to-top