RTFlash

Vivant

Les bébés raisonnent logiquement avant de pouvoir parler…

Une équipe de recherche européenne a étudié des nourrissons de 12 et 19 mois. C’est l’âge où l’apprentissage de la parole commence à se faire, mais avant qu’une maîtrise complexe ne soit observée.

Les enfants devaient ici inspecter des objets distincts à plusieurs reprises : un dinosaure et une fleur. Les objets étaient initialement cachés derrière un panneau noir, et l’idée consistait à ramasser le dinosaure. La moitié du temps, le panneau était ensuite enlevé pour révéler – comme prévu – la fleur restante. Dans le reste des cas cependant, le mur disparaissait et un deuxième dinosaure était présenté aux bébés.

Concernant ce deuxième cas de figure, les enfants ont déduit que quelque chose n’allait pas – même s’ils étaient incapables de l’exprimer verbalement. Les chercheurs se sont ici appuyés sur la technique de l’eye-tracking, couramment utilisée pour évaluer les capacités mentales chez les jeunes enfants et chez les singes. Les enfants regardaient en effet plus longtemps et de manière significative les objets inattendus lorsqu’ils surgissaient, suggérant qu’ils étaient confus par la révélation.

« Nos résultats indiquent, pour la première fois que l’acquisition du vocabulaire logique pourrait ne pas être la source des éléments logiques les plus fondamentaux dans l’esprit », explique Nicoló Cesana-Arlotti, chercheur principal à l’Université Johns Hopkins (États-Unis).

Dans le cadre de leur étude, les chercheurs ont également signalé que les pupilles des nourrissons se dilataient lorsqu’ils regardaient des animations présentant des résultats illogiques. Le même phénomène se produit chez les adultes faisant face à des problèmes de logique. Ainsi, les bébés seraient bel et bien conscients de la façon dont les choses « devraient » être, et ce même avant de pouvoir l’exprimer verbalement.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Science

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top