RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Un approvisionnement électrique 100 % renouvelable d'ici 2050 en Allemagne ?

"L'Allemagne pourrait s'approvisionner en 2050 à partir de 100 % d'électricité de source renouvelable". C'est ce que le président du Comité scientifique pour les questions environnementales (SRU), Prof. Dr. Martin Faulstich, a annoncé le 5 mai 2010, au cours de la Commission environnementale du Bundestag. "Le Gouvernement fédéral doit à présent poser des jalons pour la restructuration du système énergétique".

Le SRU a présenté les divers scénarios qu'il a élaborés pour démontrer qu'un approvisionnement électrique exclusivement renouvelable d'ici 2050 à des coûts compétitifs est envisageable en Allemagne, avec une sûreté d'approvisionnement garantie à toute heure de l'année, et une politique d'incitation des innovations durables. Les scénarios s'appuient sur les estimations modèles du Centre allemand de recherche aérospatiale (DLR).

Le modèle REMix compte parmi les meilleurs et plus exacts en Europe et travaille avec une résolution temporelle extrêmement élevée.

Les principaux résultats des scénarios exposés par le SRU sont les suivants :

- Le potentiel utile des énergies renouvelables (EnR) en Europe dépasse manifestement et largement le besoin électrique actuel et également futur.

- La fluctuation considérable de l'électricité éolienne et solaire appelle un développement des moyens de stockage (collaboration étroite entre le potentiel scandinave - Norvège, Suède - en hydraulique et pompage-turbinage et les capacités de production allemandes) et un aménagement des réseaux électriques (approvisionnement électrique sûr et abordable et intégration dans un raccordement à plus grande échelle entre l'Europe et l'Afrique du Nord) pour couvrir la demande.

- Les coûts de revient de l'électricité dans un système reposant uniquement sur les EnR seraient inférieurs à un mix d'EnR et d'énergies conventionnelles pauvres en CO2. Les coûts de production, de stockage et de restructuration du réseau pourraient atteindre 6 à 7 ct/kWh en 2050, si la politique misait sur une efficacité sans faille et une interconnexion européenne.

- Le renouvellement du parc de centrales allemandes offre des conditions favorables pour réorganiser l'approvisionnement électrique autour des EnR.

Ainsi les centrales conventionnelles actuellement en activité ou en construction devraient être fermées progressivement en fonction de leur durée de vie normale. Selon le Prof. Dr. Olav Hohmeyer, expert en énergie du SRU, "pour la période de transition, ni un rallongement des durées de vie des centrales nucléaires ni une fabrication de nouvelles centrales au charbon ne sont nécessaires".

"Le pont vers l'ère renouvelable est déjà installé". Le SRU met notamment en garde contre la surcapacité que le rallongement des activités nucléaires pourrait entrainer. Les centrales conventionnelles ne seraient pas compatibles sur la durée avec une production électrique renouvelable, car leur puissance ne peut pas s'adapter assez rapidement aux fluctuations de l'énergie éolienne et solaire.

BE

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top