RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Antibiotiques : des petites doses peuvent produire de grands effets !

Des chercheurs de l’Institut Pasteur et du CNRS ont démontré que l’utilisation d’antibiotiques, même à des doses 100 fois plus faibles que celles habituellement utilisées, peut provoquer l'apparition de multirésistances.

Ces scientifiques ont notamment pu montrer que de faibles concentrations d’antibiotiques appartenant à la famille des aminoglycosides (utilisés à l'hôpital pour lutter contre les infections) peuvent activer chez les bactéries une réponse "SOS" et provoquer l’acquisition de gènes de résistance chez plusieurs bactéries pathogènes, comme celle du choléra.

Ces travaux ont également montré que ces gènes de résistance sont activés par un double mécanisme : le premier provoque une augmentation de la fréquence des mutations du génome bactérien et le second active une protéine nommée intégrase, indispensable à l'intégration des séquences d'ADN d'un génome bactérien.

Ces recherches ont montré que le déclenchement de la réponse SOS joue bien un rôle-clé dans le développement de nouvelles résistances bactériennes. Le blocage de cette réponse SOS par différentes voies pourrait donc permettre, en théorie, de réduire ou de supprimer l'apparition de ce phénomène de multirésistances bactériennes. 

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

PLOS

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top