RTFlash

Acide folique et dépression : un lien majeur ?

On sait depuis les années 50 qu'il existe un lien de causalité entre le risque de dépression et le déficit en acide folique (ou vitamine B9). Des recherches plus récentes ont par ailleurs montré que des faibles taux d'acide folique sont corellés à une diminution de l'effet thérapeutique des antidépresseurs.

Une étude en double aveugle vient de montrer qu'une supplémentation de 500 mg par jour en vitamine B9, en complément d'un traitement antidépresseur, accroît l'efficacité thérapeutique chez la femme, mais non chez l’homme.

Par ailleurs, une récente méta-analyse portant sur 10 études montre une augmentation significative de la fréquence de la dépression chez les personnes présentant une mutation génétique spécifique du génotype TT. Chez ces personnes, il pourrait donc être envisagé, en cas de dépression, une supplémentation en acide folique qui viendrait compenser cette prédisposition génétique à la dépression.

Ces travaux confirment le lien entre vitamine B9 et dépression et ouvrent la voie, grâce à une supplémentation personnalisée,vers une possible prévention ciblée de la dépression, en fonction du profil génétique.  

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

AJP

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top