RTFlash

La pollution atmosphérique coûte 3 600 milliards de dollars par an…

A l'occasion du Forum international des transports, à Leipzig (Allemagne), l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a présenté le 21 mai une étude qui évalue l'impact de la pollution urbaine, notamment les transports routiers, en termes de dépenses ou de mortalité prématurée.

Selon ce travail, le coût annuel de cette pollution de l'air urbain, en termes de décès prématurés et de pathologies engendrées (problèmes respiratoires, cancers, maladies cardiaques, etc.) s'élève, selon l'OCDE, à 3 600 milliards de dollars (plus de 2 600 milliards d'euros) pour les pays les plus industrialisés. Ce coût représenterait environ 5% du PIB mondial, estimé à 71.830 milliards de dollars (52.022 milliards d'euros).

Plus précisément, l'organisme évalue à 1 700 milliards de dollars l'impact de cette pollution dans ses 34 pays membres. Une somme à laquelle il faut ajouter 1 400 milliards pour la Chine et quelque 500 milliards pour l'Inde, deux Etats non membres de l'OCDE. « Si les pouvoirs publics ne font rien, ce coût ne cessera de croître », alerte le rapport.

Selon l'OCDE, la pollution de l'air extérieur tuerait plus de 3,5 millions de personnes chaque année. Une estimation qui confirme celle de l'Organisation mondiale de la santé qui estime à 3,7 millions, le nombre de décès dans le monde provoqués par cette pollution de l'atmosphère.

OCDE

Article rédigé par Gaël Orbois pour RT Flash

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top