RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Les vitamines C et E protégeraient de certaines maladies mentales

Une étude américaine montre que des suppléments de vitamine C et E pourraient prévenir la diminution des capacités intellectuelles dues à la vieillesse et protéger contre certaines formes de démences, telles que celles provoquées par les accidents cardio-vasculaires. "Nous pensons que les antioxydants tels que les vitamines E et C protègent contre la démence vasculaire en limitant l'importance des dommages qui continuent à affecter le cerveau à la suite d'une congestion cérébrale", souligne le principal auteur de l'étude, le Pr. Kamal Masaki, de l'université de Hawaï à Honolulu. Ces deux vitamines joueraient également un rôle dans la protection des cellules du cerveau touchées par de nombreuses maladies dues à la vieillesse, "permettant ainsi, note-t-il, des résultats bien plus élevés lors d'évaluation des capacités mentales tard dans la vie". Les chercheurs ont testé 3.385 hommes américains âgés de 71 ans à 93 ans, interrogés en 1982 et 1988, puis évalués au cours d'examens portant sur leurs capacités mentales en 1991 et 1993. Ceux qui prenaient régulièrement ces deux vitamines en additif en 1988 ont eu 88 % moins de risques de démence due à un problème cardio-vasculaire quatre ans plus tard et 69 % moins de risques d'avoir une démence d'une origine non-vasculaire. Par ailleurs, ils ont eu 20 % plus de chances que les autres d'avoir de meilleures capacités cognitives au cours des examens de 1991 et 1993. Quant à ceux qui consommaient ces additifs en 1982 et en 1988, leurs chances d'avoir des capacités mentales satisfaisantes 1991 et 1993 étaient supérieures d'environ 75 %, précise l'étude.

Brève rédigée par @RTFlash

New York Times : http://www.nytimes.com/yr/mo/day/national/index-science.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top