RTFlash

La vie sur Mars est possible

Afin de déterminer quelles formes pourrait prendre la vie sur Mars, un chercheur de l'université de l'Arkansas a cherche a cultiver des micro-organismes dans des conditions simulant celle rencontrées sur la planète rouge. Tim Kral a d'abord recrée a partir de cendres volcaniques hawaiiennes, connues pour partager de nombreuses caractéristiques chimiques avec le sol martien, les conditions existant sur Mars, ou aucune matière organique n'a pu être détectée et a la surface de laquelle règnent des températures extrêmement basses. Il a alors introduit dans ce milieu des micro-organismes anaerobies méthanogènes considérés comme les formes de vie les plus primitives existant sur Terre, et a constate que ces micro-organismes, qui croissent dans les fosses marines ou les profondeurs du sous-sol terrestre, se développaient de façon significative dans le milieu martien simule. Recevant du dioxyde de carbone, de l'hydrogène et de faibles quantité d'eau, ils trouvent dans cet environnement tous les minéraux dont ils ont besoin pour subsister et proliférer.

Etats-Unis Espace http://www.france-science.org/usa-espace

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Mars regorgerait toujours d'eau, prisonnière des roches

    Mars regorgerait toujours d'eau, prisonnière des roches

    Une nouvelle étude, basée notamment sur le rapport entre la concentration entre l’hydrogène et son isotope le deutérium, montre que l’essentiel de l’eau présente à la surface de Mars après sa genèse ...

  • La matière noire va-t-elle enfin livrer ses secrets ?

    La matière noire va-t-elle enfin livrer ses secrets ?

    Si le Modèle standard de la physique est basé sur le postulat que la matière noire structure l’Univers, les scientifiques n’en ont jamais détecté la preuve formelle par l’observation. C’est à cette ...

  • Une molécule organique rare découverte sur Titan

    Une molécule organique rare découverte sur Titan

    Décidément Titan, la plus grosse lune de Saturne, n’en finit pas d’étonner les scientifiques par sa complexité. Des astronomes ont découvert dans l'atmosphère de Titan du cyclopropénylidène, une ...

Recommander cet article :

back-to-top