RTFlash

Une vessie cultivée en laboratoire

Un chirurgien-urologue américain du Children's Hospital de Boston (États-Unis) s'apprête à tenter la première greffe d'un organe reconstitué en laboratoire. Le Dr Anthony Atala n'attend plus que le feu vert des autorités sanitaires (la Food and Drug Administration, FDA), pour implanter sur un enfant malade une vessie cultivée sur mesure. L'organe a été élaboré à partir d'un petit échantillon de tissu vivant. Les cellules ont poussé en laboratoire le long d'un treillis en polymère biodégradable. Il y a dix ans, maintenir en culture dans des boîtes de Pietri des cellules de la paroi de la vessie au-delà de quelques semaines relevait du défi insurmontable. Cinq ans plus tard, en 1997, l'équipe d'Anthony Atala est parvenue à greffer une vessie reconstituée sur un foetus de mouton malformé. Nouveau progrès en 1999 : les chercheurs de Boston ont obtenu en cinq semaines de culture in vitro des vessies de 25 centimètres carrés à partir de prélèvements de 1 cm carré. Ils les ont greffées avec succès sur cinq chiens. La vessie est l'un des organes les plus simples de l'organisme, un simple réservoir à urine d'une capacité de 300 à 400 millilitres chez l'adulte. Toutefois, les vessies canines régénérées ont cessé de fonctionner au bout de dix mois, dans l'expérience de 1999. Le réservoir n'étant en réalité pas si facile que cela à fabriquer. Les organes régénérés pourraient à l'avenir constituer une solution thérapeutique pour des victimes de cancers ou d'infections, plaide le chirurgien du Massachusetts. L'idéal étant de les fabriquer à partir de tissus prélevés sur le malade lui-même, afin d'éviter les problèmes de rejets. Le Docteur Atala espère à l'avenir pouvoir étendre cette alternative aux greffes issues de donneurs à des organes plus complexes, comme le coeur ou le rein. Le médecin de Boston considère la reconstitution d'organe à partir de tissus comme une voie parallèle à l'utilisation des cellules souches. La FDA pourrait l'autoriser à tenter son opération sur l'homme dans les tout prochains mois.

BBC :

http://news.bbc.co.uk/hi/english/in_depth/sci_tech/2002/boston_2002/newsid_1821000

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Des scanners cent fois moins chers pour les pays émergents

    Des scanners cent fois moins chers pour les pays émergents

    La start-up Nanox lève 20 millions de dollars pour démocratiser l'imagerie médicale grâce à un nouvel appareil à rayons X moins encombrant le 4 juin 2020. Le tour de table a été mené par l'opérateur ...

  • Des seniors de plus en plus jeunes...

    Des seniors de plus en plus jeunes...

    Des chercheurs de la faculté des sciences du sport et de la santé de l'Université de Jyväskylä (Finlande) ont comparé les performances physiques et cognitives des personnes âgées de 75 à 80 ans à ...

  • Épilepsie : un algorithme pour prédire les crises

    Épilepsie : un algorithme pour prédire les crises

    L’épilepsie handicape environ 50 millions de personnes dans le monde et pas loin de 600 000 en France. Les crises restent quasiment toutes imprévisibles à ce jour mais des chercheurs suisses et ...

Recommander cet article :

back-to-top