RTFlash

Vivant

Vers un traitement de l’infarctus à base de cellule-souches issues du patient ?

Des chercheurs de l'Université allemande de Wûrzburg, ont réussi pour la première fois à générer des cellules cardiaques contractiles à base de cellules souches issues du cœur du patient. Une avancée qui pourrait permettre un traitement réparateur pour pallier les crises cardiaques et les maladies cardiovasculaires.

L’infarctus du myocarde, ou crise cardiaque, abime les tissus du cœur : à chaque crise, une partie de ce tissu musculaire meurt et le reste garde des cicatrices.

Les scientifiques savaient déjà réaliser du tissu cardiaque contractile à base de cellules-souches, mais ils l’ont cette fois-ci produit en partant des cellules-souches qui « se nichent dans les parois des vaisseaux sanguins intracardiaques », ou vaisseaux coronariens.

Initialement, ces cellules ne semblent pas capables d’effectuer seules la différenciation nécessaire au remplacement des cellules endommagées par l’infarctus : « nos études ont montré que ces cellules sont intégrées dans le tissu cicatriciel et perdent ainsi leur capacité à se transformer en en cellules musculaires », explique le Professeur Süleyman Ergün, chef de l'Institut d'anatomie et de biologie cellulaire à la JMU et auteur principal de l’étude. En manipulant thérapeutiquement le comportement de ces cellules souches, les chercheurs ont pu les stimuler pour régénérer du tissu cardiaque détruit.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Gènéthique

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Les mutations de l'ADN filmées pour la première fois

    Les mutations de l'ADN filmées pour la première fois

    Une étude scientifique dirigée par Lydia Robert (Inra) et Jean Ollion (Université Pierre et Marie Curie) est parvenue à filmer pour la première fois des mutations génétiques individuelles, telles ...

  • Consommer des protéines animales ou végétales ?

    Consommer des protéines animales ou végétales ?

    Faut-il plutôt consommer des protéines animales ou végétales ? Pour répondre à cette question, une étude a été menée par des chercheurs californiens de Loma Linda University et par des chercheurs ...

  • CANCER : Le composé qui fige les cellules tumorales

    CANCER : Le composé qui fige les cellules tumorales

    L'un des grands défis de la cancérologie est d'empêcher les cellules cancéreuses de se disséminer dans l'organisme, de bloquer leur capacité de mobilité. En ciblant la « motilité » des cellules ...

Recommander cet article :

back-to-top