RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Vers un test de dépistage rapide de l'hépatite C

La généralisation d'un diagnostic précoce est devenue un enjeu médical majeur pour une meilleure prise en charge des patients atteints de l'hépatite C. Des recherches réalisées par le Centre universitaire de santé McGill (Canada) ont montré que les tests à diagnostic rapide de l'hépatite sont à présent aussi fiables que les tests classiques.

Comme le souligne Nitika Pant Pai, qui dirige ces recherches, « Nous avons pu montrer que les nouveaux tests rapides sur le sang ou la salive atteignaient à présent une fiabilité de plus de 97 %, ce qui doit nous conduire à les généraliser au niveau mondial pour améliorer la détection de l'hépatite C. »

Pour l'instant, avec les tests conventionnels, il faut en moyenne plusieurs semaines entre le test et l'information du patient et un tel délai augmente sensiblement les risques de propagation du virus.

Avec les nouveaux tests, la situation est radicalement changée : les résultats sont parfois disponibles en 30 minutes et, dans le pire des cas, en moins d'une journée. En outre, ces tests fonctionnent sans recours à l'électricité, ce qui est un avantage déterminant dans les pays sous-développés.

On estime qu'environ 180 millions de personnes seraient porteuses de l'hépatite C dans le monde, notamment à la suite de transfusions sanguines et de consommation de drogues.

« Si l'on associe rapidement ces nouveaux tests rapides et simples et les nouveaux traitements de l'hépatite C par voie orale qui sortent des laboratoires, ce sont plusieurs dizaines de millions de personnes infectées dans le monde qui pourront être enfin correctement soignées et guéries », précise Rosanna Peeling, qui a codirigé cette étude.

Article rédigé par Mark FURNESS pour RTFlash

Mc Gill

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top