RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Le travail améliore l'espérance de vie

Selon une étude statistique publiée dans le British Medical Journal, les personnes qui partent à la retraite à l'âge de 55 ans meurent plus jeunes que leurs collègues qui quittent leur travail plus tardivement, à 65 ans, quels que soient leur position hiérarchique ou leur sexe. Les travaux des chercheurs américains du Shell Health Services ont été menés sur un peu plus de 3 500 employés du groupe pétrolier qui ont travaillé dans l'entreprise entre 1973 et 2003.

Pourquoi le travail aurait-il un effet protecteur ? Première explication, communément avancée par les chercheurs dans d'autres publications : les employés qui partent tôt à la retraite peuvent le faire pour des raisons de santé. On comprendrait alors pourquoi on enregistre chez eux une mortalité prématurée plus forte. Mais justement, pour éviter le biais lié aux départs prématurés à la retraite pour cause de maladie, les épidémiologistes américains dans cette étude n'ont pris en compte que les données de mortalité pour les anciens salariés de plus de 65 ans. Même si les chercheurs n'excluent pas que le paramètre de la santé au travail puisse encore intervenir après 65 ans, ils affirment que c'est avant tout le fait de partir à la retraite qui conditionne le taux de mortalité dans les années qui suivent. Un constat qui tranche avec celui d'autres chercheurs pour qui le fait de prendre sa retraite plus tôt allongerait au contraire l'espérance de vie. La pression du travail en moins, les employés profiteraient sereinement de la vie.

Mais il ne faudrait pas oublier les contreparties mises en avant par d'autres. Les changements d'habitude, de mode de vie, d'alimentation... qui surviennent brutalement quand on cesse son activité professionnelle peuvent avoir des effets négatifs sur la santé. L'étude américaine est d'autant plus pertinente qu'elle intervient dans un contexte où le marché du travail dans les pays riches pourrait voir ses effectifs en personnes âgées augmenter dans les années à venir.

En France, l'âge moyen de départ à la retraite est de 54 ans, un des âges les plus «jeunes» d'Europe, même s'il faut tenir compte du fait qu'un grand nombre de personnes ont commencé à travailler très tôt. De plus en plus, le travail devient une composante essentielle dans le développement social et la santé. «Le travail explique, Baroness Greengross, responsable de l'International Longevity Centre, basé en Angleterre. Il faut maintenir les postes des personnes âgées demandeuses et encourager les activités sociales de celles qui veulent partir à la retraite.

[BBC">...] permet d'avoir une activité physique et mentale, une estime de soi, des relations sociales et un revenu pour la plupart d'entre nous, explique, Baroness Greengross, responsable de l'International Longevity Centre, basé en Angleterre. Il faut maintenir les postes des personnes âgées demandeuses et encourager les activités sociales de celles qui veulent partir à la retraite.

[BBC

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top