RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Une thérapie anticancéreuse basée sur l'emploi du virus de herpès

Des chercheurs de l'université de Nagoya ont mis au point une thérapie anticancéreuse basée sur l'utilisation du virus herpès simplex. Ils ont utilise pour cela un variant déficient pour le gène UL56. Ce variant peut infecter toutes les cellules de l'organisme mais alors qu'il ne prolifère que très lentement dans les cellules normales sa vitesse de prolifération est très élevée et il est très toxique pour les cellules cancéreuses qui se divisent rapidement. Des essais chez la souris ont montre l'efficacité de cette technique et cette équipe de recherche soumet actuellement un protocole de traitement au comité de bioéthique de leur université pour des essais chez l'homme. Ils espèrent commencer les essais cliniques au cours de l'année prochaine. Les tests chez la souris ont également montré que l'injection de ce virus protège les animaux contre le développement d'une tumeur transplantée, ce qui semble indiquer que le virus renforce le système immunitaire de l'animal.

BE Japon : http://www.adit.fr

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top