RTFlash

Avenir

La téléportation quantique de données devient réalité

"Téléportez-nous, Scottie". La phrase mythique du Captain Kirk dans Star Trek est devenue réalité. Pour l'échange d'informations seulement. Des chercheurs basés en Australie sont parvenus à transmettre un message en plusieurs fractions à un réseau de destinataires selon un procédé de téléportation utilisant la physique quantique. La téléportation consiste ici à produire un message, à le désintégrer puis à le reconstruire. Dans l'expérience des chercheurs, le message, envoyé à un réseau de récipiendaires, était un son de haute fréquence mais il aurait pu s'agir d'un message parlé ou écrit. Cette première mondiale, décrite dans la revue Physical Review Letters, a été réalisée par un étudiant australien, Andrew Lance, et par un chercheur français, Thomas Symul, du département d'optique quantique de l'Université Nationale de Canberra (ANU), en collaboration avec un professeur de l'université canadienne de Calgary, Barry Sanders. Selon les scientifiques, leur découverte a la capacité potentielle d'améliorer de manière significative la sécurité des systèmes informatiques dans le monde. Les acteurs de la finance et de la défense sont susceptibles de s'y intéresser. La procédure de partage de données de manière secrète est en effet considérée comme un élément essentiel des télécommunications actuelles, de l'informatique et des échanges bancaires. Ce n'est pas la première fois qu'une téléportation est effectuée. En 2002, deux scientifiques de l'ANU étaient déjà parvenus à téléporter des informations en utilisant un rayon laser. Andrew Lance a toutefois souligné que ce qui venait d'être réalisé "était une forme bien plus complexe de téléportation d'informations dans la mesure où elle impliquait des destinataires multiples". Quant aux apprentis Spock qui rêvent de voyager en un éclair, ils devront se contenter pour l'instant de regarder leur feuilleton spatial favori. TF1 : http://news.tf1.fr/news/sciences/0,,2628041,00.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Un nano-capteur pour traquer les cellules cancéreuses

    Un nano-capteur pour traquer les cellules cancéreuses

    Des chercheurs du laboratoire du Département de physiologie et pharmacologie de la Faculté de médecine de l’Université de Tel-Aviv, dirigés par Ronit Satchi-Fainaro, ont développé un capteur ...

  • Volkswagen mise sur l’impression 3D métallique

    Volkswagen mise sur l’impression 3D métallique

    A Chicago, au salon IMTS, le constructeur automobile Volkswagen a annoncé que des pièces en métal imprimées en 3D seront intégrées aux véhicules et accessoires de la ...

  • Une mousse à l’épreuve des balles…

    Une mousse à l’épreuve des balles…

    Des chercheurs de l’Université de Caroline du Nord, dirigés par Afsaneh Rabiei, ont mis au point une étonnante mousse métallique légère à l’épreuve des balles standards et perforantes. Cela pourrait ...

Recommander cet article :

back-to-top