RTFlash

Avenir

Une nouvelle forme de carbone

Des chercheurs australiens viennent de créer une cinquième forme de carbone. Cette dernière ressemble à un solide spongieux particulièrement léger qui a comme caractéristique d'être aimanté. C'est en bombardant du carbone avec un laser dont la cadence est de 10.000 impulsions par seconde, que des physiciens de l'Université de Canberra (Australie) ont réussi à obtenir cette « nanomousse » de carbone. Lorsque que ce dernier atteint la température de 10.000 °C, sa structure se transforme en un enchevêtrement de tubes de carbone. Selon John Giapaintzakis de l'Université de Crète, qui a observé la « nanomousse » au microscope, il n'y a pas de doute c'est bien une nouvelle forme de carbone, bien différentes des deux plus connus que sont le graphite et le diamant. Après différentes expériences, le chercheur a montré que le pouvoir magnétique de la « nanomousse » ,à température ambiance, ne serait efficace qu'un temps réduit. Les auteurs de la découverte estiment que cette nouvelle forme de carbone pourrait avoir des applications dans de nouveaux traitements pour soigner certaines maladies dont le cancer. Des expériences et différents tests seront nécessaires pour confirmer l'intérêt de cette nouvelle forme de carbone.

Sciences&Avenir :

http://sciences.nouvelobs.com/sci_20040324.OBS6446.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Un nano-capteur pour traquer les cellules cancéreuses

    Un nano-capteur pour traquer les cellules cancéreuses

    Des chercheurs du laboratoire du Département de physiologie et pharmacologie de la Faculté de médecine de l’Université de Tel-Aviv, dirigés par Ronit Satchi-Fainaro, ont développé un capteur ...

  • Volkswagen mise sur l’impression 3D métallique

    Volkswagen mise sur l’impression 3D métallique

    A Chicago, au salon IMTS, le constructeur automobile Volkswagen a annoncé que des pièces en métal imprimées en 3D seront intégrées aux véhicules et accessoires de la ...

  • Une mousse à l’épreuve des balles…

    Une mousse à l’épreuve des balles…

    Des chercheurs de l’Université de Caroline du Nord, dirigés par Afsaneh Rabiei, ont mis au point une étonnante mousse métallique légère à l’épreuve des balles standards et perforantes. Cela pourrait ...

Recommander cet article :

back-to-top