RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

La taille des organismes vivants est régie par des lois mathématiques

Des chercheurs suisses ont découvert une loi universelle de distribution de la taille des organismes vivants. Selon cette loi, la taille de ces organismes se distribuerait de façon identique au sein d’une même espèce, avec une même proportion de petits, de moyens et de grands.

Cette distribution de la taille résulterait de deux composantes : les facteurs environnementaux influençant la taille moyenne d'une espèce et les facteurs physiologiques caractérisés par une variabilité génétique par rapport à la taille moyenne.

Dans leurs travaux, les chercheurs ont étudié 14 espèces de micro-organismes aquatiques appartenant au règne des protistes. Ils ont constaté qu'au sein de chaque espèce, les tailles se distribuent de manière identique et que la connaissance de la taille moyenne d’une espèce permet de déterminer la proportion des individus  beaucoup plus grands ou beaucoup plus petits.

Cette répartition des tailles obéit à la loi statistique log-normale qui permet de calculer le décalage entre la valeur moyenne et la valeur la plus fréquente. Ces observations concernent à la fois les distributions de la taille au sein d’une même espèce et au sein de toutes les espèces dans un écosystème.

Si, dans un certain milieu, plusieurs espèces commencent à converger autour de la même taille, un principe d'autorganisation se déclenchera pour rétablir la loi de puissance, en agissant soit sur l’abondance de chaque espèce, soit sur sa taille.

Cette découverte conforte l'hypothèse de lois universelles qui régissent les écosystèmes naturels et les relations entre espèces.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

PNAS

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top