RTFlash

Un super-calculateur de la taille d'une boîte à pizza

Un petit constructeur informatique américain a présenté cette semaine une gamme d'ordinateurs capables de performances dignes d'un super-calculateur, dans un volume réduit à celui d'un carton à pizza et qui peuvent se brancher sur une simple prise électrique de secteur. Orion Multisystems, fondé en 2003 par deux des cofondateurs du fondeur de microprocesseurs à basse consommation d'énergie Transmeta, vise principalement le marché de la recherche scientifique et ceux qui ont besoin d'une grande puissance de calcul comme la finance, l'ingénierie ou la recherche génétique. Le PDG d'Orion, Colin Hunter, explique que sa société mise sur le fossé qui sépare les performances des ordinateurs personnels standards de celles des super-calculateurs actuels: les PC les plus rapides sont dotés de processeurs à deux ou trois milliards de cycles électriques par seconde (exprimés en hertz) alors que les super-calculateurs tournent à 1.000 milliards de cycles. Les ordinateurs Orion fonctionnent sous le système Linux avec des grappes ("clusters") de processeurs reliés de façon à agir comme une seule unité de calcul, selon un procédé appelé "traitement parallèle", dans des stations de travail personnalisées. Le constructeur Sun Microsystems avait employé la même stratégie il y a 20 ans pour battre ses concurrents IBM et Digital Equipment, racheté depuis par Hewlett-Packard. Orion y ajoute un avantage, celui d'une faible consommation d'énergie grâce aux processeurs Transmeta, qui permet d'alimenter de nombreux processeurs avec une alimentation électrique standard branchée sur une seule prise secteur. Le constructeur commercialise deux modèles de ses Cluster Workstations, l'un de la taille d'un carton de pizza équipé de 12 processeurs et l'autre plus grand avec 96 processeurs. Ce dernier, baptisé DS-96, est capable d'une puissance de calcul de 150 milliards d'opérations par seconde (téra-flops, pour "floating point operations per second", calculs en virgule flottante), voire 300 milliards en pic, le tout avec une capacité de sauvegarde de 9,6 téra-octets de données (9.600 milliards de bits). Le coût de ces machines est dans la ligne des stations de travail scientifiques, selon les dirigeants d'Orion, soit environ 10.000 dollars pour le modèle d'entrée de gamme et jusque 100.000 dollars pour la configuration maximale.

Reuters :http://fr.news.yahoo.com/040831/85/415kn.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top