RTFlash

TIC

Stinger, l'incroyable mobile de Microsoft

C'est le premier du genre. Il se nomme Z100 et il est fabriqué par Sendo, un constructeur anglais. Il embarque des logiciels issus du système d'exploitation Windows CE, de Microsoft, qui, ainsi allégé et adapté à des téléphones-organiseurs, s'appelle Stinger. D'autres fabricants, tels Mitsubishi et Samsung, ont aussi dans leurs cartons des téléphones dotés de Stinger, mais le Z100 va leur griller la politesse aux alentours du premier trimestre 2002. Il coûtera au moins 4 000 francs (environ 610 euros). Avec lui, plus besoin de PC ni d'organiseur pour envoyer des e-mails avec Outlook, ou télécharger un clip vidéo avec Windows Media Player, puisque ces programmes sont fournis. Vous préférez chater avec vos amis ? Pas de problème : ce téléphone dispose aussi de MSN Messenger pour dialoguer en direct et par écrit avec les membres de votre tribu ou de votre entreprise. Grâce à sa connexion GPRS, vous pourrez surfer sur Internet aussi longtemps que vous le désirez, trois fois plus vite qu'avec un GSM ! Pour lire les dernières actualités sur le Web, découvrir les critiques des nouveaux films, inutile de se priver de la moindre photographie. Son navigateur, dérivé d'Internet Explorer, est capable de lire de véritables pages Web, images en couleurs incluses. En résumé, voilà un clone de Windows sur un téléphone de 99 grammes ! Les icônes sont explicites, l'affichage des menus contextuels est immédiat, et l'écran, en 65 000 couleurs, est réussi. Large de 4 cm et haut de 4,7 cm, il est très confortable. Le visionnage des vidéos déjà présentes en mémoire est impressionnant, même si les images sont saccadées. Reste que le Z100 est un prototype qui doit mûrir. Les logiciels ont souvent présenté des dysfonctionnements. Et toutes les fonctions ne sont pas opérationnelles. L'émission, limitée à 14,4 kbit/s, ne sera suffisante que pour envoyer du texte. Autre inconnue : l'autonomie. Lorsqu'on lit un clip vidéo. Quoi qu'il en soit, le Z100 marque une étape cruciale : l'arrivée de téléphones-organiseurs compacts, compatibles avec le PC et plutôt économiques. Mais le Stinger, comme tout les appareils hybrides et polyvalents a ses limites. L'écran du Z100, de Sendo, n'est pas tactile. Impossible de prendre des notes avec un stylet. Il faut presser plusieurs fois une même touche numérotée pour choisir une lettre, grâce au logiciel de reconnaissance T9, de Tegic. A moins d'acheter le clavier optionnel, inutile de songer à rédiger de longs messages. autre point fible , le Z100 n'intègre pas de logiciel de bureautique. Pas question donc de pouvoir utiliser Word ou excel. Une visionneuse permet seulement de lire des textes très simples. A l'avenir, les développeurs de Sendo envisagent de fournir des programmes supplémentaires, pour pouvoir mettre à jour un petit tableau, par exemple.

Decideur : http://www.infos-decideur.com/index.adml?

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

    Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

    back-to-top