RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

TIC

Un - mur intelligent - pour amplifier le Wi-Fi

Nous sommes entourés d'appareils – ordinateurs, téléphones, tablettes – qui utilisent des technologies sans fil. Mais nous sommes souvent "victimes" d'un signal trop faible ou instable, une situation très frustrante que nous avons tous rencontrée…

Une équipe de recherche composée de Nadège Kaina, Matthieu Dupré, Geoffroy Lerosey et Mathias Fink, de l’École supérieure de physique et chimie industrielles ParisTech à l’Institut Langevin à Paris, a mis au point un système qui pourrait décupler les performances des systèmes sans fil, utilisant des micro-ondes, tel le wi-fi.

Lorsqu’un signal émis par une antenne se propage dans un bâtiment, il est réfléchi par les murs, les meubles, etc. Le signal capté par un récepteur est la somme des différentes ondes arrivant par des chemins variés. L’inconvénient est que ces ondes arrivent avec un déphasage les unes par rapport aux autres. Le signal est ainsi dégradé et son amplitude réduite. L'équipe de Mathias Fink, à l'origine des miroirs à "retournement temporel" (qui permettent de transformer n'importe quelle surface en interface intelligente), a développé un système qui corrige les déphasages pour augmenter l’amplitude du signal là où se trouve le récepteur.

Les chercheurs ont utilisé un panneau de 0,4 mètre carré constitué de 102 réflecteurs contrôlables, réflecteurs formés de petits résonateurs électromagnétiques dont la fréquence de résonance peut être choisie. En fonction de cette fréquence, chaque élément réfléchit une onde incidente soit à l’identique soit en l’inversant.

Testé dans une pièce où plusieurs meubles séparaient un émetteur et un récepteur, ce dispositif ingénieux a été activé de façon à appliquer un déphasage à l’onde qui s'y réfléchit. Les chercheurs ont pu ainsi déterminer la configuration optimale pour obtenir le signal le plus intense, ce qui a permis de multiplier l’intensité du signal par presque dix !

Les perspectives ouvertes par ce système passif qui ne fait que modifier le déphasage des ondes réfléchies, sont nombreuses : il devrait notamment être possible de diminuer la puissance de l’émetteur et l’intensité du signal dans certaines zones particulières.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Nature

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top