RTFlash

Vivant

Le sport contre la sclérose en plaques...

La sclérose en plaques est une maladie auto-immune affectant le système nerveux central. Elle s’attaque aux cellules synthétisant la myéline, une membrane biologique s’enroulant autour des axones et leur servant de gaine protectrice. Les lésions qu’elle entraîne provoquent des perturbations motrices, sensitives et cognitives, avec un risque de handicap irréversible. Les traitements médicaux actuels ne permettent que de ralentir la progression de la maladie.

Une équipe de chercheurs danois (universités d’Aarhus et du Sud-Danemark) et allemands (centre médical universitaire de Hambourg-Eppendorf) vient de montrer qu’une pratique sportive pouvait réduire les symptômes de la sclérose en plaques, ralentir sa progression et protéger le système nerveux contre la maladie.

Pendant une durée de six mois, les chercheurs ont suivi 35 patients atteints de sclérose en plaques. La moitié a été soumise à un programme d’exercices de résistance musculaire (gainage, exercices avec élastiques…), tandis que l’autre moitié n’a pas modifié son rythme de vie.

Au terme de l’expérimentation, la taille du cerveau avait diminué dans les deux groupes en raison des lésions provoquées par la maladie, mais le rétrécissement était moindre chez les patients soumis au programme d’exercices physiques. Les effets positifs du sport s’additionnaient même à ceux des éventuels traitements médicaux. Les chercheurs ont aussi pu observer une croissance dans de petites zones du cerveau en réponse aux efforts physiques.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Sage Journals

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • L'aspirine pour soigner la dépression ?

    L'aspirine pour soigner la dépression ?

    Des chercheurs chinois viennent de découvrir que certains médicaments du quotidien - comme l'aspirine ou l'ibuprofène - pouvaient avoir des effets positifs sur la dépression... Ces recherches ont ...

  • Des neurones humains greffés fonctionnent chez la souris !

    Des neurones humains greffés fonctionnent chez la souris !

    Des chercheurs de l'Université libre de Bruxelles ont réalisé des transplantations de cellules nerveuses humaines dans un cerveau de souris. Ils ont ainsi pu montrer que ces neurones se ...

  • Les astrocytes consolident la mémoire à long terme

    Les astrocytes consolident la mémoire à long terme

    Les astrocytes, ces cellules du cerveau en forme d'étoile, jouent un rôle de tout premier plan dans la mémoire à long terme, expliquent ces scientifiques de l’Institut Salk (La Jolla, Californie). ...

Recommander cet article :

back-to-top