RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

La signature comme système d'identification biométrique

Utiliser une signature scripturale comme identification biométrique, l'idée n'est pas nouvelle. Car le mouvement des mains est propre à chaque personne ; et si un faussaire peut reproduire la signature d'un tiers, il ne peut mimer la cadence de son mouvement. Il y a quelques années, IBM avait déjà proposé un système reposant sur ce principe aux banques et institutions financières, mais les coûts de mise en place étaient alors trop élevés. Voilà pourtant que le projet resurgit pour être appliqué aux cartes de crédit. Depuis l'an 2000, la législation reconnaît en effet la validité d'une signature électronique et surtout, la montée en puissance des blocs-notes électroniques permet d'envisager la généralisation de l'identification biométrique à moindres coûts, même chez les petits commerçants. Actuellement trois compagnies sont sur les rangs : IBM, WonderNet et Communication Intelligence Corporation. Des tests de faisabilité sont en cours. Et si des problèmes restent encore à surmonter (dus par exemple à l'évolution de la signature avec l'âge), les développeurs restent optimistes et semblent penser que cette technologie est plus accessible que la reconnaissance de l'iris ou des empreintes digitales.

NYT 13/03/03 :

http://www.nytimes.com/2003/03/13/technology/circuits/13next.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top